Tennis / tournoi ITF juniors Mehdi-Bouras : Les Algériennes Benkaddour et Troubia remportent le double

Les Algériennes Lynda Benkaddour et Nesrine Troubia, précocement éliminées du tableau simple du Tournoi international juniors Mehdi-Bouras actuellement en cours à Alger, se sont consolées vendredi soir en remportant la finale du double, en battant par deux sets à zéro (2-0) un tandem espagnol, composé de Jessica Bouzas Maneiro et Lucia Guarrigues Melendez.

Benkaddour et Troubia avaient éprouvé quelques difficultés dans le premier set, qu’elles ont difficilement remporté (7-5), avant de dérouler dans le 2e set (6-1). Les deux Algériennes s’étaient qualifiées pour cette finale un peu plus tôt dans l’après-midi, en battant la Finlandaise Alexandra Antilla et son équipière hongroise Livia Lukacs (6-1, 4-6, 10-7). De leur côté, les Espagnoles avaient battu un tandem espano-roumain, composé de Laia Conde Monfort et Lucia Blanca Ilinca (6-4, 0-6, 10-8), rejoignant ainsi les deux Algériennes dans la finale de ce tournoi de grade 5, organisé du 14 au 18 février au Tennis Club d’Hydra.
L’Algérie a engagé 20 tennismen dans cette compétition, dédiée à la mémoire de l’ancien international junior, Mehdi Bouras, décédé en 2013, à l’âge de 24 ans (14 garçons et 6 filles). Dix-huit (18) parmi ces athlètes ont été précocement éliminés et seuls Youcef Rihane et Toufik Sahtali ont pu aller loin, en atteignant respectivement la finale et la demi-finale.
Le parcours de Sahtali s’est arrêté vendredi matin, après sa défaite en demi-finale contre son compatriote Youcef Rihane, qui l’avait sorti (4-6, 7-5, 6-3) pour aller en finale, où il affrontera samedi le Marocain Soufiane El- Mesbahi, qui de son côté s’était qualifié aux dépens de l’Égyptien Mohamed Gomâa (6-0, 6-7 (3), 6-4).
La compétition, officiée par le juge-arbitre Hakim Fatah, est marquée par la présence de 30 pays, dont certaines grandes nations du tennis mondial, notamment l’Espagne.