P:APC

Suspension sous réserve du P/APC de Ramka (Relizane) poursuivi en jugement

La wali de Relizane, Nacéra Brahimi, a suspendu lundi le président d’APC de Ramka (100 km à l’Est de Relizane) qui fait l’objet d’un jugement prononcé à son encontre, a-t-on appris des services de la wilaya. Le président d’APC de Ramka, Bouabdellah Kirani, a été suspendu sous réserve par décision signée par la wali suite à un jugement prononcé à son encontre. Le maire de la commune de Ramka suspendu est un élu du parti du Front de libération nationale.

Mort du président du Club de football de Halloula (Attatba) : arrestation du prévenu
La brigade territoriale de la Gendarmerie nationale de Attatba (Tipasa) a procédé à l’arrestation du prévenu impliqué dans l’affaire de la mort du président du club amateur de football de la localité de Halloula (Attatba), survenue jeudi passé, a-t-on appris lundi des services de la Gendarmerie nationale. Les faits de cette affaire remontent lorsque la brigade territoriale de la Gendarmerie nationale de Attatba a reçu un appel téléphonique faisant état de la présence d’un corps sans vie d’une personne dans la soixantaine allongé au sol près d’une nouvelle cité en cours de réalisation à Halloula, commune de Attatba. Après intensification des investigations, il s’est avéré qu’un individu était en compagnie de la victime sur les lieux du crime. il s’agit d’un jeune homme âgé de 29 ans qui, par la suite, a été arrêté par la Gendarmerie nationale. interppelépour homicide volontaire, le prévenu a été présenté devant le procureur de la République qui a ordonné son placement en détention préventive, ajoute la même source. Connu dans les milieux sportifs sous le nom de «Chouch», le président de l’équipe de football amateur de la localité de Halloula, Ali Kihli Abderrahman a été retrouvé mort dans des circonstances «obscures» près du stade de proximité à la cité Kandouri Ali.

Près de 2900 suspects interpellés en mars dernier à Alger
Les services de Sûreté de la wilaya d’Alger ont interpellé, mars dernier, près de 2900 suspects impliqués dans différentes affaires criminelles, a indiqué lundi un communiqué de la cellule de communication de ce corps. Les services de la police judiciaire, relevant de la Sûreté d’Alger, ont traité, mars dernier, 2053 affaires ayant permis l’arrestation de 2867 suspects qui ont été présentés, par la suite, aux juridictions compétentes, a précisé le communiqué. Dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue, la Sûreté d’Alger a fait état, dans son communiqué, de l’arrestation de 824 individus impliqués dans 692 affaires et de la saisie de 96 kg de résine de cannabis, 9847 comprimés psychotropes, 46,97 g de cocaïne, 0,03 g d’héroïne et 39 bouteilles de solution hallucinogène.
Les mêmes services ont enregistré 388 affaires d’atteinte aux biens, plus de 600 affaires d’atteinte aux personnes, en sus de 21 affaires de délits, de crimes contre la famille et attentatoires aux mœurs. Pour ce qui est des délits contre la chose publique, les services de la Sûreté d’Alger ont traité 185 affaires, outre 52 affaires relatives aux crimes économiques et financiers. Les mêmes services ont traité 185 affaires de port d’armes prohibées ayant permis l’arrestation de 191 personnes qui ont été déférées devant les juridictions compétentes. Les forces de police ont procédé à 219 opérations de contrôle d’activités commerciales, ayant abouti à l’exécution de 09 décisions de fermeture ordonnées par les autorités compétentes. Pour ce qui est de la prévention routière, le nombre de contraventions enregistrées a atteint 5068, relève la même source, faisant état du retrait de 1399 permis de conduire.

Découverte de 21 migrants dans un camion frigorifique en France
Vingt-et-un migrants iraniens et irakiens, dont cinq enfants, ont été découverts lundi dans un camion frigorifique circulant dans la Meuse, dans l’est de la France, a indiqué mardi une source de la préfecture, confirmant une information du quotidien régional l’Est Républicain. Ces 21 personnes, dix hommes, six femmes et cinq enfants, de nationalité, iranienne et irakienne, ont été prises en charge par les secours, a précisé la préfecture. Certaines de ces personnes sont sous le coup d’obligations de quitter le territoire français, délivrées par d’autres départements que la Meuse, a-t-elle ajouté.

De la prairie et moins d’élevage intensif pour nourrir l’Europe en 2050
En adoptant une agriculture agroécologique basée sur la suppression des intrants chimiques, la baisse de l’élevage intensif, et une augmentation des prairies et de l’élevage extensif, l’Europe parviendrait à nourrir «durablement» ses 530 millions d’habitants en 2050, conclut une étude, publiée mardi. Cette étude réalisée par l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI), adossé à l’Institut d’Études Politiques (IEP) de Paris, souligne que pour nourrir plus d’habitants de façon plus équilibrée, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre du secteur agricole de 40% par rapport à 2010, il faudrait que l’agriculture européenne produise «mieux avec moins». Elle prévoit notamment une baisse de 10% à 50% des rendements agricoles moyens actuels selon les cultures. Le modèle dégagé par l’IDDRI tente de mixer les contraintes climatiques, les enjeux de la production agricole et agroalimentaire, et les préconisations de santé publique internationales. Les deux chercheurs, Xavier Poux et Pierre-Marie Aubert, admettent néanmoins qu’ils n’ont pas encore étudié la viabilité économique du système pour les agriculteurs et les conséquences pour leur pérennité.

En partenariat avec l’Association IQRAA Ooredoo engagée dans la lutte contre l’analphabétisme

Ooredoo marque la Journée du Savoir «Yaoum el Ilm», coïncidant avec le 16 avril de chaque année en réitérant son engagement sociétal aux côtés de l’Association Algérienne d’Alphabétisation IQRAA dans la promotion du savoir et de l’éducation.
Cette date constitue une occasion de rappeler les nombreuses actions entreprises par Ooredoo et IQRAA dans le cadre de leur partenariat stratégique dans la lutte contre l’analphabétisme en Algérie.
En effet, depuis 2006, Ooredoo s’associe aux projets de l’association IQRAA dans le combat contre le fléau de l’analphabétisme notamment à travers sa contribution financière à la dotation en équipements pédagogiques et technologiques des Centres d’apprentissage et de formation et d’insertion de la femme (AFIF) d’El Khroub (Constantine), de Temacine (Ouargla), de Ouled Yahia Khadrouche (Jijel), de Tizi-Ouzou et de Aïn Bessam (Bouira).
Aussi, Ooredoo et l’association IQRAA ont lancé, en 2013, le Prix Ooredoo d’Alphabétisation qui récompense des personnes, des institutions, des organisations et des associations, (publiques ou privées), ayant contribué de manière significative aux efforts de lutte contre l’analphabétisme en Algérie.
Pour rappel, les candidats à la 5ème édition du Prix Ooredoo d’alphabétisation sont invités à déposer leurs travaux jusqu’au 13 juin 2019.
La collaboration fructueuse entre Ooredoo et son partenaire IQRAA confirme le soutien indéfectible de Ooredoo aux différents acteurs du mouvement associatif national.