Covid-19

SUSPECTÉES D’ETRE INFECTÉES PAR LE NOUVEAU VARIANT : Cinq personnes placées sous « surveillance»

Le Directeur général de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), Dr Fawzi Derrar, a affirmé, hier, que cinq personnes ont été placées sous « surveillance» suspectées d’être infectées par le nouveau variant de la (Covid-19). L’invité de Chorouk News, a déclaré que pour le moment aucune nouvelle contamination par le nouveau virus n’a été enregistrée.
S’exprimant sur l’état de santé des deux personnes chez lesquelles les deux souches mutantes du virus ont été détectées, Derrar a indiqué que l’une des personnes infectées s’était rétablie, tandis que la deuxième est en bonne santé et se trouve actuellement en isolement. Selon lui, des mesures ont été prises au niveau du ministère de la Santé pour retrouver et tester les personnes qui étaient en contact avec les deux personnes testées positives au variant.
« Au niveau de l’IPA, on travaille pour détecter les variants sur les PCR positives, notre objectif est d’empêcher sa propagation, et cela passera inévitablement par les mesures préventives » fait-t-il savoir. Le DG de l’IPA a indiqué à la même occasion que « le nouveau variant de la Covid-19 est bien «50% à 74%» plus contagieux », soulignant que le diagnostic d’une personne infectée par la nouvelle souche prend 3 jours, cependant les citoyens devront respecter des restrictions supplémentaires en raison de la nouvelle variante du covid-19. « Nous avons remarqué un certain relâchement dans des quartiers de la capitale et ailleurs, ce qui risque de nous coûter cher dans les prochaines semaines», a-t-il averti, en poursuivant « c’est pourquoi nous insistons sur les mesures barrières et la fermeture de toutes sources de contamination à travers la suspension des transports, la fermeture des espaces publics, les supermarchés … », recommande-t-il.
S. Oubraham