Conseil

RÉCUPÉRATION DU FONCIER INDUSTRIEL, LANCEMENT DU PROJET DE PORT DE HAMDANIA, PRODUCTION DU VACCIN SPOUTNIK V … : Le Président relance les chantiers économiques

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a réuni, hier, au siège du palais d’El-Mouradia, le Conseil des ministres, comme annoncé samedi.

Après avoir écouté un exposé du Premier ministre Djerad sur l’action du gouvernement en lien avec huit secteurs d’importance socioéconomique, le chef de l’État a donné des instructions aux ministres concernés par plusieurs chantiers qui restent en suspens ou en cadence de lancement timide. Comme, par exemple, l’investissement industriel dont il est attendu du nouveau ministre Mohamed Bacha, qui a remplacer Aït Ali Braham, d’aller vers la récupération de tout le foncier concédé et non-exploité par les bénéficiaires. Comme il est attendu aussi d’impliquer les opérateurs économiques et de les accompagner dans la création de projets d’investissement. Mais le successeur d’Aït Ali est surtout appelé à assainir les dossiers en berne, comme l’encombrante question de concession et d’industrie automobiles. Deuxièmement, le locataire d’El-Mouradia a instruit le ministre du Commerce, Kamel Rezik, de résoudre définitivement le problème de l’unité industrielle des huiles végétales implantée à Jijel. Autrement, mettre rapidement en marche la production de l’usine. En sus, aller effectivement vers la production des viandes rouges en impliquant les éleveurs, qu’il conviendra tout aussi à accompagner dans la production du fourrage pour réduire la facture de l’importation. Au titre du secteur de la santé, le chef de l’État a instruit les ministres de la Santé et de l’Industrie pharmaceutique, chacun en ce qui le concerne. Au premier de poursuivre la stratégie de lutte contre la Covid-19, surtout avec l’arrivée du variant britannique, ainsi que la relance de l’opération de vaccination selon la disponibilité des quantités de vaccins. Au second, le chef de l’État invite à accélérer la démarche pour le projet de production du vaccin russe « dans les meilleurs délais ».
Au sujet du secteur Culture et des Arts, Malika Bendouda est instruite d’élaborer, en coordination avec son collègue de l’Intérieur, un projet de loi permettant de définir les critères d’engagement des artistes étrangers dans les activités culturelles du pays. Il s’agit, selon le chef de l’État, de préserver les références et les repères culturels de l’Algérie.
Enfin, le président de la République appelle à la relance immédiate du projet du port centre de Hamdania, à Cherchell, lequel est d’une importance économique stratégique.
F. Guellil