Comprimé

Sûreté de wilaya d’Alger : 24 000 comprimés psychotropes saisis

La brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ) relevant de la sûreté de la circonscription administrative d’El-Harrach a procédé à l’arrestation de deux suspects ,repris de justice, et à la saisie de 24 000 comprimés psychotropes et un montant de plus de 4 milliards cts, indique samedi un communiqué de la Sûreté de wilaya d’Alger.
La sûreté de wilaya d’Alger, représentée par la BMPJ de la sûreté de la circonscription administrative d’El-Harrach, a traité une affaire relative à la détention de comprimés psychotropes aux fins de trafic dans le cadre d’une organisation criminelle organisée, indique la même source faisant état de l’arrestation de deux suspects issus de la wilaya d’Alger et âgés entre 40 et 55 ans. Suite à deux mandats de perquisition et à l’extension de la compétence émis par le parquet territorialement compétent, les mêmes services ont arrêté les deux suspects et saisi dans leur domicile, une important quantité de comprimés psychotropes, estimée à 24 000 comprimés de différents types et d’un montant d’agent dépassant les 4 milliards et 100 millions de centimes provenant du trafic. Après parachèvement des formalités légales, les deux mis en cause ont été présentés devant le parquet territorialement compétent.

Un jeune heurté par un train de transport de voyageurs à Bouira
Un jeune de 16 ans est mort vendredi dans un accident de train survenu près de la cite 56 Logements à Bouira, a-t-on appris auprès des services de la Protection civile. L’adolescent a été heurté par un train de transport de voyageurs (Alger-Batna). « L’accident s’est produit à 16h16 près de la Cité 56 logements à la ville de Bouira », a expliqué à l’APS le chargé de la communication de la Protection civile, le sous-lieutenant Abdat Youcef. Le corps de la victime a été transporté à la morgue de l’hôpital Mohamed Boudiaf de Bouira. « Il s’agit du deuxième accident de train enregistré en ce mois à Bouira », a indiqué l’officier Abdat. Une enquête a été ouverte par les services de la gendarmerie nationale pour élucider les circonstances exactes de cet accident.

La BDL lance lundi sa finance islamique dénommée « el-Badil »
La Banque de développement local (BDL) a annoncé samedi, dans un communiqué, le lancement lundi 10 janvier de sa finance islamique dénommée « El-Badil ». Dans une première étape, « El-Badil » sera proposée sous forme de guichets au niveau de neuf agences de cette banque publique. Il s’agit de 5 agences à Alger, à savoir celles de Staouéli (158), Alger Centre (107), Sidi Yahia (114), Baraki (108) et Hussein Dey (104), en plus des agences de Constantine (318), Ghardaïa (185), Oran (420) et Sétif (374), précise le communiqué. Ces neuf guichets islamiques seront opérationnels progressivement durant le mois de janvier en cours et atteindront un total de 50 d’ici la fin de l’année, avance la même source. El- »Badil » prévoit neuf produits certifiés par l’Autorité Charaïque nationale de la Fetwa pour l’industrie de la finance islamique et le Comité de contrôle charaïque de la banque. Il s’agit des produits Ijara Mountahia Bitamlik, Mourabaha véhicule, Mourabaha consommation, Mourabaha investissement pour les entreprises, Mourabaha exploitation pour les entreprises, compte courant islamique, compte chèque islamique,compte d’épargne islamique et dépôt en compte d’investissement « Moudarabah, conclut le communiqué.

Covid-19 : plus de 2 millions de cas par jour recensés dans le monde
Plus de 2 millions de cas quotidiens de Covid-19 ont été recensés en moyenne dans le monde sur la semaine du 1er au 7 janvier, un chiffre qui a doublé en dix jours, selon un nouveau bilan donné samedi par des médias. Une moyenne de 2.106.118 cas quotidiens ont été enregistrés ces sept derniers jours. Le seuil du million de cas quotidiens avait été dépassé sur la semaine allant du 23 au 29 décembre 2021. Le nombre de nouveaux cas quotidiens a augmenté de 270% depuis la découverte fin novembre 2021 du variant Omicron au Botswana et en Afrique du Sud. La grande majorité des nouveaux cas sont actuellement détectés en Europe
(7 211 290 cas en sept jours,+47% par rapport à la semaine précédente) et aux Etats-Unis et au Canada (4.808.098 cas, +76%). Ces deux régions représentent respectivement 49% et 33% des cas recensés dans le monde en une semaine. Le Covid-19 accélère très fortement sur quasiment tous les continents : en Océanie (369 313 cas en sept jours, +224%), en Amérique latine et aux Caraïbes
(1 126 862 cas, +148%), au Moyen-Orient (209 021 cas en sept jours, +116%) et en Asie (714.017 cas, +145%). Seule l’Afrique enregistre actuellement des chiffres à l’équilibre (304 224 cas en sept jours). Mais les contaminations y sont, comme en Europe et dans la zone Etats-Unis/Canada, au plus haut depuis le début de la pandémie. La vague de contaminations actuelle n’est cependant pas accompagnée d’une hausse des décès. Ces sept derniers jours, une moyenne de 6 237 décès ont été enregistrés chaque jour dans le monde, au plus bas depuis fin octobre 2020, soit il y a près de 15 mois. Récemment, jusqu’à 8 049 décès quotidiens avaient été enregistrés entre le 29 novembre et le 5 décembre, juste après la découverte du variant Omicron. Ces chiffres se fondent sur les bilans communiqués quotidiennement par les autorités sanitaires de chaque pays.

16 morts et 319 blessés sur les routes ces dernières 48 heures
Seize (16) personnes sont décédées et 319 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation, survenus ces dernières 48 heures à travers plusieurs wilayas du territoire national, indique samedi un bilan de la Protection civile. Par ailleurs, les éléments de la Protection civile sont intervenus pour prodiguer des soins de première urgence à 38 personnes incommodées par le monoxyde de carbone émanant d’appareils de chauffage à l’intérieur de leurs domiciles à travers les wilayas de Batna, Djelfa, Guelma, Tizi-Ouzou, Sétif, Constantine, M’Sila, Bord Bouareridj, Tissemsilt, Khenchela et Tipasa. Dans le cadre des activités de lutte contre la propagation du Covid-19, les unités de la Protection civile ont effectué 36 opérations de sensibilisation et 14 autres de désinfection à travers le territoire national, ayant touché des infrastructures et édifices publics et privés, quartiers et ruelles. Le trafic routier a été perturbé suite aux chutes de neige, au niveau des wilayas de Tizi-Ouzou (communes d’Iferhounene et Iboudrarene), Bouira (Aghbalou et El-Asnam), et Guelma (Hammam N’Bail), précise la même source. Ainsi, la RN 15, reliant Aïn El-Hammam ( Tizi-Ouzou) et la wilaya de Bouira est coupée à la circulation au niveau de Tirourda. De même pour la RN 30, reliant la commune commune Iboudrarene (Tizi-Ouzou) et la commune de M’chedallah ( Bouira).