stockage de produits agricoles

Stockage de produits agricoles : Vers la réception du premier complexe de froid à Tissemsilt

Un premier complexe de froid et de stockage de produits agricoles sera réceptionné avant la fin du premier trimestre de l’année prochaine à Khémisti (Tissemsilt), a-t-on appris, lors de la visite d’inspection du wali dans les communes de Khémisti et de Layoune.

Ce complexe, implanté dans la zone d’activité de Sidi Mansour dans la commune de Khémisti, s’étend sur une surface globale de 3,5 hectares pour une capacité de stockage de 5 000 mètres cubes, selon les explications fournies sur place. Cette infrastructure, réalisée pour un coût de 450 millions de DA dans le cadre du programme du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche génère 150 postes d’emploi permanents. Le complexe permettra de réguler les produits agricoles de large consommation dont la pomme de terre et les viandes et d’assurer l’approvisionnement des marchés locaux en produits agricoles et même des wilayas de Tiaret, Djelfa et Aïn-Defla. Il s’insère aussi dans le cadre du système de régulation des produits agricoles Syrpalac du ministère de tutelle, selon le directeur des services agricoles, Abdelkader Mouissi. Le wali, Salah El Affani a insisté sur la livraison de ce complexe, qui accuse un grand retard ,»au mois de mars 2019, sommant l’entreprise de réalisation de renforcer le chantier en main d’œuvre pour achever les travaux dans les délais impartis fixés à quinze mois. Il a également instruit les concernés à l’achèvement des travaux d’aménagement externe et le raccordement aux réseaux du projet de 640 logements publics locatifs à Khémisti. S’agissant du projet de réalisation de 64 logements promotionnels dans la même ville, le wali a mis l’accent sur l’achèvement des travaux, sinon il sera procédé à la résiliation du contrat avec l’entreprise concernée, a-t-il averti, et sur la réception de la station d’épuration naturelle des eaux usées du village de Selmana à Layoune avant la fin de l’année en cours. Cette station devra protéger l’environnement, les nappes phréatiques et leur exploitation dans l’irrigation de 100 ha de terres agricoles. La visite d’inspection a conduit le wali à la station de raccordement d’eau potable entre les barrages de Koudiet Roisfa et Derder (Aïn-Defla) et à des projets d’investissement public et privé dans la zone d’activités de Sidi Mansour, notamment l’usine de pièces de rechange de véhicules qui sera entré en production avant la fin de l’année en cours et un abattoir industriel. Le wali a visité l’usine de production des pâtes alimentaires à Aïn Sedra (Khémisti) qui entrera en production au début de l’année prochaine et s’est enquis des travaux du site de réalisation d’un nouveau groupe rural au douar Aïn Tekrya. En outre, il a suivi un exposé sur le nouveau pôle urbain de Khémisti et a inspecté le chantier de réalisation d’un groupe scolaire à Khémisti avant d’inspecter la réalisation d’un institut national spécialisé en formation professionnelle qui sera livré avant la rentrée de la session de septembre 2019. Dans la commune de Layoune, le wali a inspecté le projet de réalisation d’une piscine de proximité dont le contrat avec l’entreprise chargée des travaux a été résilié, en plus du projet de construction d’un établissement pénitentiaire qui sera bientôt réceptionné.
Il a également inauguré un abattoir avicole à El-Kettar et a inspecté des travaux d’un groupe rural à Selmana, une salle de soins et une minoterie. M. El Affani a achevé sa visite par une rencontre avec des représentants de la société civile et les citoyens des deux communes visitées, qui ont soulevé des préoccupations concernant l’électricité, le gaz de ville, les aides à l’habitat rural, l’emploi et l’aménagement de pistes, entre autres.