Son agent a tout conclu avec les dirigeants mouloudéens : Casoni s’engage pour deux autres saisons avec le Doyen

Le directeur sportif du MCA , Kamel Kaci Said, s’est réuni avant-hier soir avec l’agent de l’entraîneur français Bernard Casoni pour discuter des détails du nouveau contrat devant permettre à l’ancien défenseur des bleus de prolonger son aventure avec les Vert et Rouge.

Selon les informations recueillies auprès du club phare de la capitale, cette entrevue fut fructueuse puisque les deux parties ont trouvé un accord pour que Casoni prolonge pour deux autres années son séjour algérois. Cette issue fut somme toute prévisible, après avoir constaté ces derniers jours que Casoni s’implique davantage dans l’opération de recrutement de la formation de Bab El-Oued. Même Kaci Said a déclaré jeudi passé, en marge de la présentation de la première recrue du club, Zakaria Hadouche, à la presse, que l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille allait signer un nouveau contrat avec le MCA jusqu’en 2020.
Le responsable mouloudéen avait aussi expliqué que cette option permet au Doyen, sorti bredouille de la saison qui vient de se terminer, de poursuivre le projet qu’il a entamé avec le coach en assurant et stabilité et continuité. Par ailleurs, le Mouloudia a reçu des offres alléchantes concernant son milieu de terrain malien, Aliou Dieng, mais a décidé de le garder en vue de la saison prochaine.
Arrivé au Doyen durant le précédent mercato hivernal en janvier dernier, ce jeune de 21 ans a réussi à vite s’illustrer. «On a reçu deux offres avec des sommes colossales par rapport au prix qu’on a déboursé pour avoir Dieng. Six mois après, on reçoit des offres aussi énormes, on se demande alors après une année combien vont débourser ces clubs pour l’avoir. Ceci dit, on a besoin de Dieng, donc pour le moment il est intransférable. On l’a ramené à même pas 50 000, on nous propose 8 fois cette somme ou plus», a révélé le directeur sportif du Doyen qui a néanmoins préféré garder au secret les noms des clubs qui souhaitent engager sa perle malienne
Hakim S.