Rugby Signature d'un protocole de rapprochement

Sofiane Ben Hassen, président de la Fédération algérienne de rugby : «On espère reprendre la compétition en septembre, avec l’accord du MJS»

Le président de la Fédération algérienne de rugby (FAR), Sofiane Ben Hassen, a annoncé samedi que son instance «espère reprendre ses activités sportives» dès le mois de septembre prochain et avec l’accord du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS)», pour commencer à préparer la nouvelle saison (2020-2021). Dans cette perspective, la fédération a déjà préparé un plan de reprise détaillé, qu’elle a remis au MJS, en vue d’être étudié, pour recevoir le feu vert nécessaire à la reprises des activités. «Le MJS avait exigé une fiche technique détaillée, pour étudier la possibilité de notre retour à l’activité. Une procédure comportant six étapes, avec la prise en compte de toutes les mesures sanitaires et de prévention nécessaires. Ce qui a été déjà fait, et nous attendons actuellement de recevoir un avis favorable de la tutelle pour reprendre nos activités dès le mois de septembre prochain.», a indiqué le premier responsable de la FAR. Malgré une hausse considérable au cours des derniers jours dans le nombre de contamination au COVID-19, Ben Hassen a considéré qu’il n’y a «pas d’autres choix que de s’adapter et de faire avec cette pandémie, comme cela se fait partout» à travers le monde. «Certes, le virus est toujours là, et les scientifiques tardent à trouver un vaccin suffisamment efficace pour l’éradiquer, mais ce n’est pas pour autant qu’on doit exclure le sport de manière définitive de nos vies. J’espère donc que les activités sportives pourront reprendre dès le mois de septembre prochain, avec l’aval du MJS et des autorités sanitaires.», a insisté Ben Hassen. Voulant apporter sa propre pierre à l’édifice dans cette perspective de reprise des activité, le premier responsable de la FAR a annoncé que son instance prévoit de «doter les clubs de bavettes, de gel désinfectant pour les mains et de thermomètres frontaux infrarouges» pour les aider à lutter efficacement contre la pandémie. Devant la croissante propagation du nouveau coronavirus (COVID-19), le MJS avait décrété une suspension complète de toutes les activités sportives, et ce, depuis le 16 mars dernier. Un arrêt complet toujours en vigueur, puisque pas plus tard que jeudi dernier, la tutelle a annoncé qu’il «n’est pas encore possible de reprendre». De son côté, le comité exécutif de Rugby Afrique a réussi à réunir une somme de 170.000 euros, grâce au fonds de soutien qu’il avait créé au mois de juin dernier, et qui a été réparti sur les différentes fédérations du continent, pour les aider à surmonter la crise générée par la pandémie du nouveau coronavirus. «Bien qu’elle ne soit encore un membre permanent au sein de la World Rugby, la FAR a eu droit à sa part d’aide et à ce propos, je tiens à remercier le président de Rugby Afrique, le Tunisien Khaled Babbou, qui avait bien défendu notre cause.», a insisté Ben Hassen. Une somme d’argent ayant servi a couvrir une partie des frais relatifs à l’achat de matériel sanitaires, destinés aux clubs, pour lutter contre la pandémie et permettre le retour aux entraînements, pour commencer à préparer la nouvelle saison sportive. Pour ce qui est de la saison en cours (ndlr, 2019-2020), la Fédération algérienne de rugby avait décidé de la décréter comme une saison à blanc dès le mois de mai dernier. Un arrêt définitif ayant concerné l’ensemble des championnats nationaux, sans décerner de titre.