9.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
CULTURE

Site archéologique de Mlakou à Béjaia : Compte rendu des travaux de fouille 2023

Une Journée d’étude sur les résultats des fouilles opérées durant l’année 2023 sur le site archéologique rural de Mlakou à Béjaia, a été animée jeudi à Alger, par des archéologues qui ont présenté un compte rendu détaillé sur leurs travaux de fouilles, aboutis sur plusieurs découvertes, notamment celle d’un « trésor monétaire important » datant du IV siècle de l’époque romaine.
Organisée par l’Institut d’Archéologie de l’Université Alger 2, cette Journée d’étude, accueillie au siège du Musée national des Antiquités et des Arts islamiques, a également été sanctionnée par le « renouvellement de la signature de la convention de complémentarité liant les deux établissements depuis une vingtaine d’années ». « Une convention qui permettra l’exposition des pièces découvertes et donnera la possibilité aux étudiants en archéologie de contenir leur savoir en la matière sur les plans théorique et pratique », ont estimé en substance les directeurs, du Musée national des Antiquités et de l’Institut d’Archéologie, respectivement, Azzedine Antri et Atmane Meftah. Durant cette journée, six thématiques ont été abordé es par les conférenciers, dont celle qualifiée de « plus importante »: la découverte du trésor monétaire qui remonterait à l’époque romaine. Son nettoyage, identification et sa fixation dans le temps pourrait permettre de répondre à plusieurs questions en lien avec l’histoire et certains aspects anthropologiques, une découverte scientifique qui amènerait, selon les intervenants à mieux cerner cette époque datant du IVe siècle. D’autres sujets ont été développés lors de cette journée, la découverte du site Mlakou et son classement en 2023 sur la liste du patrimoine national, la fortification du site antique, l’importance du moulage en archéologie (cas d’une base de la colonne du site Mlakou), ou encore, les éléments architecturaux dans la formation des arcs dans ce site archéologique.
Ainsi et dans un compte rendu exhaustif, le directeur du projet et professeur à l’Institut d’Archéologie de l’Université Alger 2, Arezki Boukhenouf a passé en revue les travaux réalisés depuis 2014 et les critères de qualification pour le classement sur la liste du Patrimoine national du site de Mlakou.

Related posts

Nouvel An amazigh : Aït Menguellet subjugue son public à la Coupole

Redaction

Mostra de Venise : « Pauvres créatures » du Grec Yorgos Lanthimos remporte le Lion d’or

courrier

« No man’s land » : Éboueurs et musiciens dans les rues de Johannesburg

courrier

À cause de la grève à Hollywood : Warner retarde plusieurs sorties, dont « Dune 2 »

courrier

« Tayara Safra » : Le court métrage de Hadjer Sebata, projeté à Alger

Redaction

26e SILA : L’Afrique à l’honneur

courrier