Signature d’un partenariat entre le FCE et Washington Post : clin d’œil aux investisseurs US

Soigner l’image de l’Algérie et la vulgariser auprès de l’opinion américaine, en général, et des investisseurs du pays de l’Oncle Sam, en particulier.

Tels sont les principaux objectifs attendus d’un partenariat signé entre le Forum des chefs d’entreprise (FCE) et le prestigieux quotidien américain “The Washington Post”, représenté par l’agence True Media. Ce partenariat a été signé, hier au siège du FCE sur les hauteurs d’Alger, entre son président, Ali Haddad, et la responsable de l’agence True Media, Veronica Fuentes. En marge de la signature de ce partenariat, Veronica Fuentes a expliqué que son agence media mettra son expertise à la disposition du FCE, afin de produire un contenu tiré du potentiel du marché algérien dans le but de le vulgariser auprès des investisseurs américains. Le travail de cette agence media consiste en la publication de deux rapports, le premier en octobre et le deuxième en décembre de l’année en cours, qu’elle présentera à la Réunion annuelle du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale (BM) qui se tiendra le mois d’octobre prochain à Washington (USA). Ce rapport sera posté ensuite sur le site web de “Washington Post”, où il sera accessible aux lecteurs. «Il s’agit d’un dossier de 12 pages qui sera publié également dans l’édition digitale de “The Washington Post” qui cumule 49 millions de visiteurs/mois. Un tiré-à-part de luxe sera distribué à l’occasion de l’évènement économique parmi les plus importants du calendrier économique mondiale, en l’occurrence la Réunion annuelle du FMI et de la Banque mondiale qui aura lieu à Washington du 7 au 9 octobre 2016», lit-on dans un document remis à la presse. D’une déclaration à la presse, en marge de la signature de ce partenariat, Veronica Fuentes a utilisé le mot «démystification» de l’Algérie auprès de l’opinion américaine, notamment les investisseurs US. L’objet de cette opération médiatique consiste à soigner l’image de l’Algérie auprès des investisseurs américains que des rapports de départements américains ne cessent de ternir. La responsable de True Media a estimé qu’il fallait assurer un contenu médiatique aux efforts consentis par les gouvernements des deux pays, pour la promotion d’un partenariat en dehors du secteur des hydrocarbures. Pour elle, le nouveau modèle économique algérien offre de sérieuses opportunités aux investisseurs américains lesquels doivent les saisir.
Le travail de l’agence True Media consiste en l’explication et à la vulgarisation de la démarche et de la nouvelle stratégie du gouvernement algérien, dans le cadre de la diversification de son économie. Contrairement à certains rapports américains trop critiques vis-à-vis de l’Algérie dans certains domaines, Veronica Fuentes a qualifié l’Algérie de pays «sérieux», avec une stratégie économique et des projets ambitieux. L’agence True Media, en tant qu’expert en communication à l’international, s’attèlera à donner forme aux messages que l’Algérie veut diffuser auprès de l’opinion et de ses partenaires américains. Le dialogue stratégique algéro-américain et la visite effectuée par le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, au siège de “Washington Poste” à Washington DC, ont été les raisons ayant conduit à la signature de ce partenariat entre le FCE et l’agence True Media, a-t-elle expliqué. Le rapport sera en grand format de 12 pages qui expliquera en détail la nouvelle stratégie de l’Algérie en matière économique. Veronica Fuentes n’a pas omis de souligner, à cette occasion, les énormes investissements consentis par l’Algérie dans la réalisation des infrastructures de base. Pour elle, l’Algérie peut être le hub régional, vu sa position géographique et les réalisations de certaines projets dans le domaine des transports maritime et ferroviaire qui connecteront les deux continents européen et africain.
Hacène Nait Amara