Mehdi Zeffane

Sans club depuis juin dernier : Mehdi Zeffane évoque sa situation

Le défenseur algérien Mehdi Zeffane, sans club depuis la fin de son contrat avec le Stade Rennais (Ligue 1 française de football) en juin dernier, a indiqué qu’il existait des discussions en vue de rejoindre sa future formation en janvier prochain, lors du mercato d’hiver.
«Il y a déjà des discussions, des propositions qui sont en cours. Mais certaines concernent des Championnats où le recrutement n’est pas ouvert, même pour un joueur libre. Du coup, avec mon agent, on est très optimistes pour janvier. En attendant, je me prépare chez moi, à Lyon, avec des entraînements collectifs au sein d’un club local, mais aussi avec des entraînements personnels dirigés par un coach», a affirmé l’ancien Lyonnais dans un entretien accordé à L’Equipe. Zeffane (27 ans) n’a pas trouvé un point de chute depuis la fin de son bail avec le club breton avec lequel il a remporté la Coupe de France, suivie trois mois plus tard par la CAN-2019 décrochée avec l’équipe nationale en Egypte. «J’ai eu des discussions avec un club qatari mais ça n’a pas pu se faire au final. Même si ces discussions étaient bien avancées. En fait, le club envisageait de me recruter pour que je puisse disputer la Coupe du monde des clubs. Mais cela n’a pas pu se concrétiser avant l’envoi à la Fifa de la liste des joueurs inscrits pour disputer la compétition», a-t-il ajouté. Le joueur formé à l’Olympique lyonnais a souligné s’être engagé avec «une agence lyonnaise. C’est la seule qui a le droit de me représenter et de parler en mon nom aujourd’hui. Comme ça, les choses sont claires. Si je dois m’en vouloir pour quelque chose, c’est pour ça… Mais on apprend toujours dans la vie». C’est avec un pincement au coeur que Zeffane évoque l’équipe nationale, avec laquelle il aurait aimé être présent. «Je suis très content de voir l’équipe battre la Colombie en amical sur un score assez large en octobre (3-0) puis commencer la campagne qualificative à la CAN-2021 par une autre démonstration, face à la Zambie jeudi dernier (5-0). Mais en même temps, je me dis que je pourrais y être et il y a une petite part de déception au fond de moi. Le sélectionneur Djamel Belmadi reste également en lien avec moi. C’est rassurant pour moi. On va dire que le plus dur est fait car janvier arrive très vite et je me prépare dans cette optique», a-t-il conclu. Ayant débuté la CAN-2019 sur le banc, Zeffane a intégré le Onze de départ depuis le match des quarts de finale face à la Côte d’Ivoire (1-1, aux t.a.b : 4-3), suite à la blessure contractée par Youcef Atal au niveau de l’épaule.