Saison éstivale et Ramadhan À Aïn témouchent : Les cinq commandements de l’Algérienne des eaux

Lors de la dernière visite du ministre des Ressources en eau, dans la wilaya d’Aïn-Témouchent, en mai 2015, un train de mesures urgent a été arrêté afin qu’il soit mis en route, sans tarder, à même d’assurer une distribution en H/24 pour les 28 communes que compte la wilaya. Devant le ministre, le directeur général de l’Algérienne des eaux, Abdenour Aït-Mançour, avait déclaré que les réseaux d’AEP des huit communes restantes seront pris en charge avant la fin de l’année 2015. Interrogé par nos soins le même jour, Sahraoui, directeur de l’unité ADE d’Aïn-Témouchent, avait acquiescé les propos de son supérieur et a même avancé que deux conventions de deux localités sont sur le point d’être paraphées. Grâce à la mise en exploitation, depuis novembre 2009, de la station de dessalement de Chatt-El-Hilal, l’approvisionnement en eau potable est passé de 80l/hab/J en 2008 à 250l/hab/J en 2015. S’agissant du plan quinquennal écoulé, 36 opérations sur les 37 programmées, d’une enveloppe de 20,511 milliards de dinars ont été lancées. Elles visent essentiellement à la modernisation des infrastructures hydrauliques, selon la stratégie nationale du Plan national de l’eau (PNE) portant sur l’économie des eaux conventionnelles. Aussi, le nouveau directeur de l’unité d’Aïn-Témouchent, qui a assisté à la dernière réunion d’évaluation d’Alger qu’a présidé le DG, Abdenour Aït-Mançour, est décidé à mettre en application l’ensemble des recommandations et directives de la feuille de route. Cinq commandements y figurent. Primo : S’assurer que le projet de renforcement de l’AEP d’Aïn-Témouchent à partir de la retenue intersaisonnière de Dzioua, sur une longueur de 26 km en diamètres 1 000 et 400 mm, et la construction de deux réservoirs de 10 000 m3 va contribuer aisément à l’amélioration de la distribution du ratio et de la plage horaire pour les localités de Sidi-Ben-Adda, Aïn-Témouchent, Chaabet-El-Lehem et El-Malah. Il est inclus également l’éradication des points noirs. Secundo : En cas de rupture sous l’effet de plusieurs aléas ou casses survenant accidentellement, le plan mis en route prévoit une réserve de 10 millions de m3 d’eau en plus du plan Orsec visant à remettre en service 5 forages à l’arrêt intentionnel pour rechargement de la nappe avec un dispositif de citernage assurant la distribution à domicile en cas de besoin. Tercio : Les deux points sus évoqués ont été précédés par la désinfection des points d’eau, de captage, de stockage et de distribution à titre préventif contre les maladies à transmission hydrique (MTH). Ce travail d’appoint a été suivi par la réhabilitation des équipements et la mise en stock de pièces spéciales et de produits chimiques pour le bon fonctionnement du laboratoire d’analyse physico-chimiques et microbiologiques des eaux de consommation, avant leur distribution aux abonnés. Quarto : En matière de communication, avec les abonnés et l’opinion publique, un numéro vert «15 93» est à leur disposition. On a tenté de joindre la cellule de communication via ce code et il y avait un répondant. Une personne (voix d’une femme) était disposée à nous écouter et prendre nos doléances. Il se trouve que le numéro vert n’est pas joignable par téléphone portable. Le bip sonore vous avise que la ligne n’est pas dotée de ce service. Donc, cela suppose qu’une action citoyenne d’une utilité capitale et urgente ne peut pas se faire partout où l’on se trouve. Et pourtant, les vols de compteurs, de tampons de regard de portes de niches et autres sont assez récurrents et se passent dans des endroits où le téléphone fixe n’est pas disponible. Cinco : Selon le directeur de l’unité de l’ADE Sahraoui, des sachets d’eau glacée seront distribués devant les mosquées, au niveau des plages et durant des soirées culturelles. Cette initiative a été chaleureusement accueillie par des citoyens avec lesquels l’on a discuté cette question. Mais ces derniers voulaient savoir quand cette opération sera-t-elle lancée. La même interrogation on l’a posée au directeur de l’unité ADE d’Aïn Témouchent qui a précisé que cette action aura lieu durant le mois de Ramadhan. On verra !

Boualem Belhadri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>