Kif

Saisie de près de 2,5 quintaux de kif traité à Sidi Bel-Abbès

Les services de la Gendarme-rie nationale de Sidi Bel Abbes ont opéré sur le tronçon de l’autoroute Est-Ouest, une saisie de 241,5 kilos de kif traité, a-t-on appris samedi de ce corps sécuritaire. Cette opération menée, vendredi, par les éléments de la section de sécurité routière, au niveau de la localité de Sidi Ali Boussidi, a permis l’arrestation de deux narcotrafiquants se trouvant à bord d’un véhicule utilitaire, destiné au transport des produits agricoles. La fouille du véhicule a permis la découverte de cette quantité de drogue. Les services du groupement de la Gendarmerie nationale de Sidi Bel-Abbès ont ouvert une enquête pour élucider les tenants et les aboutissants de cette affaire, a-t-on précisé de même source.

Une famille porte plainte contre le gouvernement américain après une tuerie
Un couple d’octogénaires ayant perdu plusieurs membres de sa famille lors d’une tuerie dans une église du Texas a porté plainte vendredi contre le gouvernement américain, affirmant qu’il aurait pu empêcher l’auteur du massacre d’acquérir des armes. Vingt-cinq personnes avaient été tuées l’an dernier dans une église de Sutherland Springs par Devin Patrick Kelley, qui avait un passif en matière de violences conjugales et des problèmes de santé mentale. Parmi les victimes se trouvaient Noah Holcombe, âgée d’un an, et sa tante Crystal Holcombe, 36 ans, qui était enceinte. En tout, la famille Holcombe a perdu huit de ses membres. La plainte a été déposée par Joe et Claryce Holcombe, qui sont octogénaires. Devin Patrick Kelley, ex-caporal de l’armée de l’air, avait été condamné en 2012 par une cour martiale pour violences contre son épouse et l’enfant de cette dernière. Il avait aussi été interné dans une clinique psychiatrique alors qu’il était militaire après avoir menacé de tuer ses supérieurs. Il a pourtant pu acheter les armes de manière tout à fait légale, l’US Air Force n’ayant pas informé le FBI de sa condamnation pour violences conjugales. S’il avait figuré sur le registre de contrôle des antécédents judiciaires, il n’aurait pas eu le droit d’acheter ou de posséder une arme à feu après sa condamnation, aux termes de la loi fédérale. «La négligence et l’imprudence de l’US Air Force (…) ont résulté en de nombreuses occasions manquées pour plusieurs agences locales des forces de l’ordre d’empêcher davantage de violence de la part de Kelley», selon le texte de la plainte. Un rapport officiel du Pentagone a reconnu qu’un quart des militaires américains condamnés par l’armée n’avaient pas été signalés au FBI, ce qui a pu leur permettre d’acheter des armes comme l’auteur de la tuerie du Texas.

Les déchets plastiques pourraient bientôt dépasser le poids des poissons dans l’océan
Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a appelé vendredi à des efforts individuels et collectifs afin de réduire la pollution au plastique dans les océans, soulignant que les déchets plastiques pourraient bientôt atteindre un poids total dépassant celui de tous les poissons dans l’océan. Quatre-vingt pour cent de la pollution marine vient de la terre, et cela comprend près de huit millions de tonnes de déchets plastiques chaque année, a souligné M. Guterres dans un message donné à l’occasion de la Journée mondiale de l’océan (le 8 juin). La pollution plastique bouche les voies d’eau, affecte négativement les communautés dépendantes de la pêche et du tourisme, tue les tortues et les oiseaux, les baleines et les dauphins, et trouve son chemin jusque dans les coins les plus reculés de la planète et de la chaîne alimentaire dont nous sommes tous, au final, dépendants, a-t-il indiqué. «Si nous ne changeons pas de cap, les déchets plastiques pourraient bientôt dépasser en poids les poissons des océans», a averti le chef de l’ONU. Le secrétaire général a appelé à des efforts individuels et collectifs pour empêcher cette tragédie évitable et réduire considérablement la pollution marine de toutes natures, y compris celle liée aux plastiques. «L’action commence chez soi, et elle est plus éloquente que la parole», a-t-il dit. À l’occasion de cette Journée mondiale des océans, j’appelle les gouvernements, les communautés et les particuliers à célébrer nos océans en aidant à les débarrasser de la pollution et à s’assurer qu’ils restent dynamiques pour les générations à venir», a affirmé M. Guterres.

Un ex-agent de la CIA reconnu coupable d’espionnage pour la Chine
Un jury fédéral de l’État américain de Virginie a reconnu vendredi un ancien agent de la CIA coupable d’espionnage pour avoir transmis des documents confidentiels à la Chine, a annoncé le département d’État américain. Kevin Mallory, âgé de 61 ans, a travaillé sous couverture pour l’agence centrale du renseignement américain et pour l’Agence américaine du renseignement militaire. Il a quitté les services gouvernementaux en 2012. Le département d’État a précisé que Mallory risquait une peine d’emprisonnement à perpétuité. Le verdict sera prononcé le 21 septembre prochain. Un autre ex-officier de l’Agence américaine du renseignement militaire a été arrêté la semaine dernière pour des accusations d’espionnage au bénéfice de la Chine. En mai, un ancien agent de la CIA a été inculpé de conspiration pour avoir rassemblé des informations confidentielles afin de les transmettre au gouvernement chinois.

La reine d’Angleterre subit une opération de la cataracte
La reine d’Angleterre, Elizabeth II, a subi une intervention de la cataracte sur l’un de ses yeux, a déclaré vendredi le palais de Buckingham. La monarque, âgée de 92 ans, a subi l’intervention en mai, a confirmé un porte-parole du palais de Buckingham. «Je peux confirmer que la reine a subi le mois dernier une intervention, prévue depuis peu, pour un problème de cataracte, et que l’opération s’est bien passée,» a dit le porte-parole. Elle a été traitée en ambulatoire à l’hôpital privé du roi Edouard VII, à Londres.
Après l’intervention, la reine n’a annulé ou repoussé aucun événement, car elle a porté des lunettes de soleil lors d’un certain nombre de manifestations, telles que le Royal Windsor Horse Show ou les réceptions dans les jardins de Buckingham. En 2013, la reine avait fait son premier séjour à l’hôpital en dix ans car elle souffrait de symptômes liés à une gastro-entérite et avait dû manquer un événement à Swansea, selon un média local.