algerie-poste

Rush sur les bureaux de poste durant la première quinzaine du Ramadhan : Les algériens ont retiré 182 milliards de DA

Il est connu que durant le mois de Ramadhan de chaque année, un accroissement des dépenses chez les ménages est enregistré. Cette période est liée à une surconsommation et une hausse de la demande sur les différents produits alimentaires. Un chiffre avancé hier par Algérie Poste est là pour le prouver. Selon l’entreprise, pas moins de 182 milliards de dinars ont été retirés durant la première semaine du mois sacré.
La même source a précisé que ce montant global de 182 milliards de DA de retraits, est accompagné par des pics qui ont atteint les 4 millions d’opérations par jour. Algérie Poste estime, dans ce sens, que le dispositif mis en place a permis d’assurer la disponibilité des fonds et la stabilité du réseau et les citoyens n’ont pas eu de difficultés pour retirer leur argent. Pour les dix derniers jours du mois, Algérie Poste rassure qu’elle est prête à faire face au nombre important de retrait en prévision de la fête de Aid El Fitr, notamment avec l’ouverture nocturne des principaux bureaux de poste (de 21h00 à 00h00), l’alimentation continue des GAB, la veille au bon fonctionnement du réseau, et pour les résidents de la Capitale, le renfort du bureau de poste mobile inauguré le 24 mai dernier. L’entreprise rappelle que ce bureau de poste itinérant est le premier dans ce genre, en attendant la production de 25 autres unités, avec la SNVI, qui sillonneront l’ensemble du territoire national notamment dans les espaces publics qui connaissent une forte affluence durant la saison estivale. Un bureau de poste ambulant a été ouvert à l’occasion de ce Ramadhan au niveau de la Promenade des Sablettes (Alger), ce qui a permis aux citoyens venus se détendre sur ce site de bénéficier, jusqu’à minuit, des services et autres prestations d’Algérie poste. L’objectif de cette initiative est de faciliter aux clients d’Algérie poste l’accès aux différents services financiers et postaux en un temps record, et de leur épargner la surcharge enregistrée généralement durant le mois de Ramadhan où un regain d’activités est observé au niveau des bureaux de poste, particulièrement à l’approche de la fête de l’Aïd. À rappeler que le besoin en liquidité d’Algérie Poste durant tout le mois de Ramadhan avait été estimé à près de 360 milliards de DA contre 290 mda en 2017. Le directeur général de cette entreprise, Abdelkrim Dahmani, avait expliqué, dans ce sens, que toutes les dispositions avaient été prises pour la mise à disposition des fonds afin de prendre en charge les demandes des clients en matière de retrait et assurer une meilleure qualité de service. Le premier responsable d’Algérie Poste avait également assuré que les 3 800 bureaux de poste du pays resteront ouverts durant une partie de la nuit, au cours des dix derniers jours du mois sacré.
Ania NCh