Rentrée scolaire 2211

RENTRÉE SCOLAIRE : La vaccination de tous pour éviter le report

Alors que des voix s’élèvent pour le report de la prochaine rentrée scolaire et universitaire en raison de la situation sanitaire difficile que continue à vivre le pays, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a laissé entendre que la prochaine rentrée sociale des corps de l’Éducation, l’Enseignement supérieur et la Formation professionnelle, était tributaire de la vaccination de tous.

Présidant, dimanche dernier, la réunion périodique du Conseil des ministres, le Président Tebboune a donné des instructions et des directives en lien avec le secteur de la Santé, soulignant, à cet égard, que la prochaine rentrée sociale des corps de l’Éducation, l’Enseignement supérieur et la Formation professionnelle, était tributaire de la vaccination de tous. Le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed, avait plaidé récemment pour une opération de vaccination de tous les fonctionnaires des directions de l’Éducation et à sa généralisation aux enseignants et employés dans les établissements scolaires. Il a affirmé que la vaccination des enseignants, fonctionnaires et employés du secteur de l’Education nationale est un facteur essentiel pour une rentrée scolaire sécurisée à la date fixée. Il est à noter que près de 3,5 millions de personnes ont été vaccinées contre la Covid-19 en Algérie depuis le lancement de la campagne de vaccination. S’agissant de la disponibilité des vaccins, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid avait indiqué récemment que les doses en stock actuellement suffisent pour couvrir la demande en attendant la réception d’importants lots du vaccin anglo-suédois, AstraZeneca, de Sinovac et de Sputink courant mois d’août, en sus de 5 millions de doses au titre du lot du mois de septembre prochain.
Khaled Ahmed plaide pour son maintien au 7 septembre
Le président de l’Association nationale des parents d’élèves, Khaled Ahmed, estime préférable de maintenir la date de la prochaine rentrée scolaire fixée au 7 septembre, à condition que les encadreurs appliquent et respectent le protocole sanitaire mis en place pour prévenir contre la propagation du coronavirus et de ses variants en milieu scolaire. À ce propos, la même source a fait part de l’engagement de son association dans l’opération de lutte contre le covid dans les écoles à travers la collecte de différents produits et moyens de désinfection.
Aussi, il a assuré de sa participation dans les opérations de désinfection dans les écoles ainsi que l’organisation de campagnes de sensibilisation au profit des parents sur la nécessité d’aller se faire vacciner.
Ania Nait Chalal

ÉDUCATION NATIONALE
Le recrutement des enseignants reporté sine die
Le premier responsable du secteur de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed, aurait définitivement tranché sur la question du recrutement externe des enseignants des trois paliers. Selon des sources, cette opération n’aura pas lieu cette année et a été reportée à une date ultérieure et ce en raison de la situation sanitaire actuelle et des répercussions que celle-ci a impliqué. À en croire, en effet, le Président de l’Association nationale des parents d’élèves, Khaled Ahmed, le ministre Belabed a préféré recourir aux enseignants sortants des ENS et des contractuels pour combler les postes vacants et d’emblée assurer un bon encadrement pédagogique à la prochaine rentrée scolaire. S’agissant de l’opération de recrutement des enseignants en dehors de leurs wilayas, le ministre aurait insisté sur la nécessité de rompre avec cette méthode, soulignant que s’il y a exception, celle-ci doit se faire de sorte à respecter fermement certaines conditions dont essentiellement la sécurité pour éviter le scénario de l’agression de plusieurs enseignantes à Bordj Badji Mokhtar.
Ania NCH