Concours enseignants éducation

Recrutement de plus de 8 000 enseignants et administrateurs : Les résultats de l’épreuve orale aujourd’hui

Les résultats de l’examen oral organisé les 16 et 17 juillet derniers pour le recrutement de 8586 enseignants et administrateurs dans le secteur de l’Éducation nationale seront connus aujourd’hui. Alors que plus de 700 000 candidats s’étaient présentés à l’écrit, 121 954 avaient été retenus pour passer l’épreuve de l’oral. La ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghabrit, a en effet indiqué dans un message posté sur sa page Facebook, que les résultats du concours de recrutement externe de 8586 enseignants et administrateurs seront annoncés ce soir sur le site de l’Office national des examens et concours ONEC. Benghabrit a précisé que les candidats concernés pourront à partir de 20h accéder au site internet http://concours.onec.dz pour voir s’ils ont été retenus ou pas. Il convient de préciser que sur les 8586 postes à pourvoir, 3378 postes concernent les enseignants du primaire, 239 postes pour les conseillers d’orientation et de guidance scolaire et professionnelle, 213 postes pour les intendants, 694 postes pour les intendants adjoints, 2265 autres postes pour les superviseurs de l’éducation, 300 pour les laborantins principaux et 1407 postes pour les laborantins. Selon les chiffres du ministère, 80% des nouveaux recrutés, compte tenu des profils pour lesquels ils auront été retenus, passeront obligatoirement par des sessions de formation, tandis que les profils retenus pour occuper un poste d’enseignant d’Arabe, de Tamazight ou de Français suivront une année de formation pédagogique préparatoire. Celle-ci débutera, avait fait savoir un responsable du ministère, ce mois de juillet, et sera sanctionnée par des examens et une soutenance de mémoire. Ces formations, faut-il le noter, sont consacrées pour les sortants des universités qui ne sont pas passés par les ENS. Ces nouvelles recrues suivront des cours dispensés au sein des 28 instituts de technologie de l’éducation que le ministère a pu récupérer sur un total de 60 existant à l’origine. La même source avait, par ailleurs, fait savoir que le secteur de l’Éducation n’en a pas encore fini avec les concours de recrutement puisqu’il reste 49 000 postes d’enseignants du primaire à combler ainsi que 7 000 autres spécialités dans différents domaines. Il n’est donc pas exclu que d’autres concours de recrutement externes soient-ils ou internes soient organisés dans les mois qui suivent.
Ania Nait Chalal