Quatrième journée de la phase des poules de la coupe de la CAF : test de vérité pour le MO Béjaïa à Lubumbashi

Suite à un long et dur périple ponctué par deux escales observées, respectivement au Caire et à Johannesburg, le MOBéjaïa a posé pied, dimanche passé, en milieu de la journée, en terre Congolaise. Après avoir pris son quartier dans un hôtel situé à Lubumbashi et récupéré de la fatigue générée par le grand voyage, dont la durée est estimée à 72 heures, la formation drivée par l’ex-sélectionneur national, Nacer Sendjak, a aussitôt repris du boulot avec la programmation d’une légère séance de décrassage en fin d’après-midi, suivie par deux autres séances d’entrainement, effectuées le lendemain et le surlendemain sur la pelouse du mythique stade de Lubumbashi devant accueillir cette rencontre prévue cet après-midi à 15h 30, heure algérienne.
Avec un effectif à moitié remanié par rapport à la saison écoulée, outre l’absence de Fawzi Yaya pour cause de blessure, et celles du buteur N’doye et Messaoudi lesquels boudent toujours l’équipe, vraisemblablement pour une histoire d’arriérées non réglées, et ce, malgré les assurances qui leur ont été données par le nouveau boss, Zahir Attia, le MOBéjaïa, unique club représentant d’Algérie, qui demeure toujours en course dans cette joute africaine, tentera pour la circonstance de défier, chez lui, son adversaire du jour, en l’occurrence la solide formation du TPMazembe qui n’est autre que le détenteur de la dernière Coupe de la Ligue africaine, version 2015, et qui occupe, en ce moment, la tête du groupe ‘’A’’, avec 7 points récoltés, après trois journées disputées, avec, à son actif, deux victoires et un nul, suivie du reste à la seconde place par son adversaire du jour le MOBéjaïa qui, lui, reste sur une victoire et deux nuls, dont le dernier concédé remonte à moins de deux semaine face au même adversaire dans son antre de l’Unité maghrébine de Béjaïa.
Certes, la mission des coéquipiers du capitaine Malek Ferhat s’annonce difficile devant un adversaire connu pour être redoutable et qui bénéficiera pour la circonstance de l’avantage du terrain et, par la même occasion, du soutien de son public, mais ces derniers, qui participent pour la première fois dans leur histoire dans une joute continentale, sont décidés à donner le meilleur d’eux-même sur le terrain et, pourquoi pas, revenir avec un meilleur résultat possible qui leur permettrait d’aborder les deux rencontres restantes dans la sérénité, avec l’espoir d’arracher, également, le fameux ticket des demi-finales avant terme.
Enfin, il convient de signaler que cette rencontre, entrant dans le cadre de la quatrième journée des poules (Groupe A) de la Coupe de la Confédération africaine, sera dirigée par l’arbitre international Gabonais, Eric Arnaud, assisté par son confrère, Théophile Vinga et du Rwandais Ndagijivama.
Tarek M.