bty

Prise en charge des populations enclavées : Priorité des autorités locales à Bouira

La prise en charge des préoccupations des populations des zones d’ombre et des localités enclavées figure en tête des priorités des autorités locales à Bouira, a indiqué mardi le chargé de la communication de la wilaya, Mohamed Remini.

«La prise en charge des populations des zones d’ombre et des villages enclavés est l’une des priorités des autorités locales notamment du premier responsable de la wilaya, qui s’est engagé dans une série de visites de travail dans plusieurs zones d’ombre», a expliqué à l’APS, M. Remini. Lundi, le wali, Lekhal Ayat Abdeslam s’est déplacé dans la localité enclavée d’Azro Ouqellal, relèvant de la municipalité d’Ath Mansour (Est de Bouira), où il s’est enquis de l’état d’avancement des travaux de deux projets, à savoir celui relatif à la réalisation d’un réseau d’assainissement et de fosses septiques ainsi qu’un réseau d’éclairage public. Sur place, le premier magistrat de la wilaya a saisi l’occasion pour écouter les doléances des citoyens, la majorité ayant réclamé des logements sociaux. À ce titre, le wali a demandé aux responsables du secteur d’accorder prochainement un quota de ce type de logements pour les habitants de cette localité. «Vous pouvez vous organiser en groupes et en associations pour pouvoir porter vos préoccupations aux autorités de la wilaya», s’est t-il adressé à un groupe de citoyens du village. «Deux opérations dont a bénéficié Azro Ouqellal font partie des 396 projets inscrits au profit de 272 zones d’ombre recensées sur le territoire de la wilaya», a-t-il expliqué à la presse. À ce propos, le responsable a mis l’accent sur la nécessité de parachever tous ces projets dans les meilleurs délais pour améliorer les conditions de vie de ces populations enclavées à travers les différentes régions de la wilaya. «Il s’agit de l’une de nos priorités», a-t-il souligné. Lekhal Ayat Abdeslam s’est également rendu, il y a quelques jours, dans les communes de Bordj Okhris, Guerrouma, Bouderbala et Boukram (Sud et Ouest de Bouira), où il a inspecté une série de projets de développement lancés depuis plusieurs mois, dont des projets de logements (700 logements LPL) et d’autres liés à l’aménagement des routes et aux aménagements urbains. « Il faut livrer ces opérations le plus rapidement possible, car les citoyens souffrent beaucoup dans cette région», a lancé le wali à l’adresse des entreprises réalisatrices. «Nous sommes là pour veiller et répondre aux préoccupations des citoyens», a-t-il dit.