Confinement

PRÉVENTION CONTRE LE COVID-19 : Le confinement partiel élargi à tout le territoire national

Alors que l’Algérie compte de plus en plus ses cas affectés par le Coronavirus, l’État a pris de nouvelles mesures afin d’endiguer cette pandémie qui a mis le monde entier à genoux.

En effet, après avoir atteint 1250 cas contaminé par le Covid-19 dont 130 décès, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a annoncé, samedi soir, l’extension du confinement partiel sur toute les wilayas du pays, tout en rallongeant le couvre-feu sur Alger de 15h à 7h00 du matin au lieu de 19h à 7h00 du matin. À noter que cette mesure est entrée en vigueur depuis hier dimanche et s’étend jusqu’au 19 avril prochain. Selon un communiqué des services du Premier ministère, « la mesure de confinement partiel sera étendue à l’ensemble des wilayas du pays à l’exclusion de la wilaya de Blida (confinement total), alors que le volume horaire du confinement partiel sera rallongé de 15h00 à 7h00 pour neuf autres wilayas ». « En application des directives de Monsieur le président de la République, et conformément aux décrets exécutifs n° 20-69, 20-70 et 20-72 ainsi qu’aux dispositifs organisationnels initiés pour leur mise en œuvre dans le cadre des mesures de prévention et de lutte contre la propagation du Coronavirus (Covid-19) sur le territoire national, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a pris, samedi 4 avril 2020, un décret exécutif contenant les dispositions suivantes », pouvait-on lire sur le communiqué repris par l’APS.
Il s’agit précisément, selon la même source, de « l’extension de la mesure de confinement partiel à l’ensemble des wilayas du pays, à l’exclusion de la wilaya de Blida qui demeure soumise à une mesure de confinement total », précisant que « le confinement partiel concerne la tranche horaire comprise entre 19h00 et 07h00 du matin et ce, pour l’ensemble des nouvelles wilayas visées, soit trente-huit (38) ». Il s’agit aussi de « l’adaptation de la tranche horaire du confinement partiel en fonction des risques de propagation du virus au vu de l’épidémiologie constatée par l’autorité sanitaire. À ce titre, le volume horaire a été rallongé pour être désormais compris entre 15h00 de l’après-midi et 07h00 du matin pour les neuf (9) wilayas suivantes : Alger, Oran, Béjaïa, Sétif, Tizi-Ouzou, Tipasa, Tlemcen, Aïn Defla et Médéa », précise le premier ministère. La même source souligne que les nouvelles mesures de confinement partiel, qui sont rentrées en application hier, demeureront en vigueur jusqu’au dimanche 19 avril 2020.  Pour rappel, le 23 mars passé, le président de la République Abdelmadjid Tebboune, a annoncé entre autres, les premières décisions prises à cet effet ainsi que les moyens de renforcement du dispositif mis en place pour endiguer la propagation de l’épidémie à travers le territoire national. C’est en ce jour qu’il a été décidé la fermeture de tous les cafés, restaurants et magasins, à l’exception de ceux d’alimentation (boulangeries, laiteries, épiceries, étals de fruits et légumes), un confinement total, à domicile, pour une durée de dix (10), renouvelables, avec interdiction de circulation de et vers la wilaya de Blida ainsi qu’un confinement de 19 heures au lendemain à 7 heures du matin sur la wilaya d’Alger.
Sarah Oubraham

TRAVAIL DE NUIT À ALGER
L’autorisation de circulation prolongée jusqu’au 19 avril
Les services de la wilaya d’Alger ont expliqué, dans un communiqué, que les autorisations exceptionnelles délivrées par les circonscriptions administratives de la wilaya, relatives au travail de nuit durant la période de confinement partiel dans la capitale, resteront en vigueur jusqu’au 19 avril courant. « Vu la prorogation des mesures de confinement partiel à la wilaya d’Alger jusqu’au 19 avril, les autorisations exceptionnelles délivrées préalablement par les circonscriptions administratives de la wilaya d’Alger aux personnels des organismes et établissements (publics et privés) pour le travail de nuit durant la période du confinement demeurent en vigueur », précise la même source.
Sarah O.