Pressenti pour changer d’air la saison prochaine : Mandi en difficultés avec Reims

C’est une fin de saison délicate que le défenseur international algérien, Aïssa Mandi, vit avec son club Reims, plus que jamais menacé de relégation en Ligue deux française à deux journées de la clôture du championnat.La récente défaite des Rémois, de surcroît à domicile face à Montpellier de Ryad Boudebouz, a enfoncé davantage les coéquipiers du jeune capitaine algérien. Ce dernier est d’ailleurs touché après cette énième contre-performance.Mandi ne cherche néanmoins aucune excuse à son équipe : « On a ce qu’on mérite. » Pour autant, un seul point sépare les Champenois (18èmes) des Ajacciens premiers non-relégables. L’espoir est encore permis pour l’international algérien : « Mais ce n’est pas encore fini. On va aller à Marseille pour gagner. C’est vrai que c’est bizarre de dire ça après une défaite contre Montpellier à domicile mais on n’a pas le choix. »Tant que le SDR ne sera pas officiellement relégué, les Champenois continueront de croire au maintien : « On est toujours en vie. Il faudra avoir des nerfs d’acier pour tenir mais on y croit. Il faut rester positif et aller chercher ces deux victoires lors des deux prochains matches. » Certes, le programme s’annonce compliqué. Mais pas de quoi effrayer le défenseur central et ses partenaires : « Vu notre dynamique (3 défaites en 3 matches), battre Marseille et Lyon derrière, ce serait un exploit mais on va le faire ! », s’engage-t-il Samedi prochain (21 heures), les Rémois devront prouver qu’ils sont capables de réaliser ce rêve. Ce serait sans doute la dernière cartouche que Mandi veut sortir avec le club de ses premiers amours, car tous les indices montrent que le joueur algérien de 25 ans va quitter Reims pour une nouvelle aventure avec une équipe d’un calibre meilleur. Le contrat de Mandi devant expirer en juin 2017, la direction de Reims a donc intérêt à le vendre pour en tirer profit sur le plan financier.
H. S.