Présidentielle en Égypte : Abd el Fattah al-Sissi succède à lui-même

Comme il fallait s’y attendre, le candidat potentiel à l’élection présidentielle égyptienne a succédé à lui-même après l’annonce, faite hier, des résultats préliminaires du scrutin, organisé à travers le pays pharaon du 26 au 28 mars en cours, selon plusieurs médias publics égytien. Abdel Fattah al-Sissi a obtenu le score sans appel de 96,9% des voix devant son seul concurrent, l’autre candidat Moussa Mostapha Moussa (3,1% des voix) alors que les résultats définitifs devraient être proclamés lundi prochain. À souligner qu’un taux de participation au vote de 42,08 % a été enregistré, soit quelque 25 millions d’électeurs ont exprimé leur choix sur un corps électoral total inscrit de 60 millions de personnes. L’homme fort du régime en place, Abd el Fattah al-Sissi, s’est adjugé à lui seul 23 millions des électeurs qui ont voté en sa faveur contre 750.000 seulement pour son rival, rapporte le quotidien public arabophone El-Ahram. L’élection présidentielle égyptienne intervient dans un contexte sécuritaire tendu. D’ailleurs, le scrutin s’est déroulé sous haute surveillance sécuritaire de crainte d’attentats terroristes pour un pays qui traverse l’une des pires crises de son histoire.
R. I.