Rentrée scolaire 2211

PRÈS DE 11 MILLIONS D’ÉLÈVES SUR LES BANCS : La rentrée scolaire c’est aujourd’hui

C’est aujourd’hui que devront être entamés les cours dans les trois paliers éducatifs au titre de l’année scolaire 2022/2023. Près de 11 millions d’élèves sont attendus pour rejoindre leurs classes dans des conditions marquées notamment par un retour à l’enseignement normal après trois années de Covid-19.

Sur les 10 977 642 élèves concernés par cette rentrée, 425 625 élèves rejoindront les bancs de l’école pour la première fois, soit une hausse de près de 4,3% du nombre d’élèves. Ces derniers sont répartis sur 353 175 groupes pédagogiques encadrés par 529 826 enseignants. À noter que le ministère de l’Éducation nationale a retenu le thème d’une « rentrée scolaire dans un environnement propre » pour le cours inaugural devant être donné à l’ensemble des classes d’enseignement, l’objectif étant de parvenir à renforcer les comportements positifs des élèves envers l’environnement et réaliser les objectifs du développement durable. Rappelant que l’ONU avait reconnu l’accès à un environnement propre, sain et durable parmi les droits de l’Homme, le ministère a mis en avant, dans ce cadre, le rôle important de l’école dans la concrétisation et le respect de ce droit, à travers le développement du sens de responsabilité chez les élèves en les encourageant à préserver leur environnement scolaire.

L’anglais fait son entrée dans le primaire
Par ailleurs, et indépendamment des chiffres et du cours inaugural, il est important de rappeler que la rentrée scolaire pour cette année est notamment marquée par l’introduction pour la première fois de l’enseignement de l’anglais dans le cycle primaire. Pour l’application de cette décision prise par les hautes autorités, le ministère de l’Éducation avait au cours du mois d’aout recruté près de 5000 enseignants à travers le territoire national pour assurer l’encadrement des élèves. Ces enseignants ont été appelés à suivre une formation de 15 jours afin d’entamer leur travail le jour de la rentrée. En ce qui concerne le manuel scolaire dédié à l’enseignement de cette langue, le Men avait annoncé précédemment que celui-ci était fin prêt pour usage. D’ailleurs tous les établissements scolaire ont reçu leur quotas nécessaires, avait précisé le même département. À noter aussi, que pour le règlement du problème du poids du cartable, des mesures ont été adoptées par le département de Belabed, dont notamment celui de la généralisation de l’usage des tablettes. Il faut savoir, à ce propos, que jusqu’ici ; seulement 1600 établissements scolaires relevant du primaire ont bénéficié de ces tablettes, en attendant que l’opération soit généralisée dans toutes les écoles, afin d’assurer l’égalité des chances entre les élèves. Toujours au sujet du poids du cartable, le MEN avait annoncé le recours aux livres électronique téléchargeables sur internet, ainsi que le retour à l’usage des casiers comme cela se faisait avant.

La surcharge des classes
Autre nouveauté de cette année, c’est l’abandon du système d’enseignement pas groupes adopté durant trois années pour faire face à la pandémie du Covid-19. Les autorités avec concertation du ministère de la Santé ont, en effet, décidé du retour à l’enseignement normal à partir d’aujourd’hui. Bien que la mesure ait été saluée car cela permettrait surtout l’achèvement des programmes scolaires, il y a cependant risque de voir les classes exploser en raison de la surcharge qui menace le bon déroulement de l’année scolaire. En effet, nombreux sont les syndicats ayant tiré la sonnette d’alarme autour de cette question à la veille de la rentrée, et ont appelé le département de Belabed à prendre des mesures urgentes au risque de voir des classes avec plus de 60 élèves.
Ania Nch