aimenp5

POUR RENFORCER LA SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE, ÉNERGÉTIQUE ET TECHNOLOGIQUE DES PAYS ARABES : Le développement des secteurs stratégiques recommandé

Les travaux de l’AGE de l’Union des conseils économiques et sociaux arabes et institutions similaires (UCESAIS), tenus lundi à Alger ont été sanctionnés par une série de mesures dont la promotion de l’industrialisation par substitution aux importations (ISI) et l’amélioration du taux d’intégration industriel en vue de réduire la vulnérabilité des économies arabes face aux fluctuations des chaînes d’importation internationales.

Les participants à ce rendez-vous ont appelé, dans ce sens, au développement des secteurs stratégiques visant le renforcement de la souveraineté, notamment dans les domaines liés à la souveraineté alimentaire et à la sécurité énergétique mais aussi à la souveraineté technologique. Ils ont également salué la nécessité de s’intéresser à l’augmentation des transferts monétaires des communautés établies à l’étranger vu leur importance et leur contribution efficiente au renforcement de la structure et la cohésion de l’économie locale en vue de la sauver des séquelles des crises dont la pandémie de Covid-19. Ils ont encouragé, dans ce sens, l’action associative et la création des associations pour appuyer le bénévolat qui joue un rôle primordial. Au volet social, les participants ont appelé à donner à cette action une place privilégiée à travers le renforcement de la présence des composantes de la société civile surtout les organisations professionnelles dans les différentes structures socioéconomiques en vue de les associer dans le traitement des principaux dossiers et l’élaboration des options nationales. Les délégations arabes ont appelé également à élargir l’idée de la création des Conseils économiques et sociaux pour adhérer à l’Union des Conseils économiques et sociaux arabes et Institutions similaires, en vue de resserrer les rangs et coopérer à améliorer la situation socioéconomique arabe et encourager l’échange entre les pays arabes. Les participants ont salué l’avancée enregistrée dans l’élaboration de la convention du siège de l’Union qui sera abrité par l’Algérie pendant trois ans en vue de la signer dans les plus brefs délais. Ils ont salué les efforts du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, visant à rassembler les pays arabes autour de leurs causes décisives au service de la stabilité dans la région arabe et du développement durable, souhaitant plein succès au prochain Sommet de la Ligue arabe prévu en Algérie.

L’UCESAIS passe un accord avec l’OAT
Un accord de coopération a été signé, entre l’Union des Conseils économiques et sociaux arabes et Institutions similaires et l’Organisation arabe du travail (OAT), dans le but de renforcer la coordination et soutenir et accompagner le processus de développement dans les pays arabes, réaliser la justice sociale et relancer le dialogue social. Signalant que dans la déclaration finale des travaux de l’AG extraordinaire de l’Union, il a été procédé à la modification du système de l’Union, la définition de son plan d’action pour la période 2022-2025, la création d’une commission chargée de revoir l’extension de ses objectifs et de définir les critères pour y adhérer et les domaines de son activité. La finalisation de la concrétisation de toutes les propositions devra être effectuée dans un délai maximal de trois mois. Parmi les décisions prises lors de cette session, le changement du nom de la « Ligue » en « Union » et l’adhésion du Conseil national du dialogue tunisien.

L’Algérie élue à la tête de l’Union
L’Algérie a été élue, lundi, à la tête de l’Union des Conseils économiques et sociaux arabes et Institutions similaires, représentée par le président du Conseil national économique, social et environnemental (CNESE), Bouchenak Khelladi Sidi Mohammed, en qualité de président de l’Union pour la période 2022-2025 et Moussa Ayoub Chetiwi, président du Conseil économique et social de Jordanie a été élu vice-président de cette instance. L’AG a vu également le renouvellement de confiance en la personne du Secrétaire général du CNESE, Mohamed Amine Djaâfri en qualité de SG de l’Union pour un nouveau mandat de quatre ans.
Sarah Oub.