Eau

Perturbation dans l’alimentation en eau potable à Alger du lundi au jeudi prochains

L’alimentation en eau potable à travers toutes les communes de la wilaya d’Alger sera «significativement» perturbée de lundi au jeudi prochain, en raison des
travaux de réparation de 4 fuites d’eau d’un débit très important estimé à 6000m3/j, a indiqué jeudi la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (SEAAL). «Dans le cadre de son programme de préservation des ressources et de préparation de la saison estivale, SEAAL programme la réparation de 4 fuites d’eau d’un débit très important estimé à 6000m3/j. Cette opération nécessite l’arrêt total d’une des deux canalisations de transfert d’eau issues de la station de traitement de Boudouaou, destinées à alimenter les communes de la wilaya d’Alger», a précisé la SEAAL dans un communiqué. Ces travaux dureront 04 jours et se dérouleront du lundi 24 février à 08H00 au jeudi 27 février à 20H00, selon la même source, qui a averti que «ces travaux génèreront un déficit de production estimé à 230 000 m3/j et impacteront de manière significative la distribution de l’eau des communes de la wilaya d’Alger». La SEAAL mettra en place, à cet effet et durant la période des travaux, un programme de distribution au quotidien 06h00- 16h00. Ce dispositif, impactera selon le communiqué les communes de Ain Taya, Heraoua, El Marsa, Bordj El Bahri, Reghaia, Rouiba, Bordj El Kiffan, Bab Ezzouar, Eucalyptus, Baraki, El Harrach, Mohammadia, Oued Smar, Hussein dey, Megharia, Badjarrah, Bourouba, Gué de Constantine, Birkhadem, Alger Centre, Belouizdad, Sidi M’hamed, Kouba, Bir Mourad Raïs, Hydra, El Biar, Ben Aknoun, Bouzaréah, Chéraga, Béni Messous, Dély Brahim, Bab El Oued, Casbah, Oued Koriche, Bologhine et Rais Hamidou. Des perturbations pourront aussi être ressenties et impacteront les communes situées sur la chaine des hauteurs à savoir : Douéra, Khraicia, Baba Hacene, Draria, El Achour, Ouled Fayet et Souidania, a-t-on ajouté. Afin de limiter la gêne envers ses clients et notamment assurer les usages prioritaires des établissements publics et hospitaliers, SEAAL mettra en place un important dispositif de citernage. La SEAAL, selon le même texte, a pris toutes les mesures nécessaires pour rétablir et assurer un retour à l’alimentation en continu (H24) des communes impactées durant la nuit du jeudi 27 Février au vendredi 28 Février.

Un haltérophile suspendu pour dopage à… 83 ans
L’agence antidopage américaine a annoncé vendredi avoir suspendu Robert Strange, un homme de 83 ans, contrôlé positif à un stéroïde anabolisant lors des championnats du monde masters 2019, qu’il avait remportés dans sa catégorie d’âge et de poids. Strange, qui a subi un contrôle positif à la DHEA (déhydroépiandrostérone), a été suspendu pour un an, une sanction finalement réduite de moitié car il s’était fait prescrire ce supplément par un médecin, a précisé l’Usada dans son communiqué. La sanction démarrant à la date de son contrôle, il a été déchu de son titre. L’octogénaire, vivant en Californie, avait repris l’haltérophilie un an après avoir participé à un essai clinique pour une nouvelle procédure de remplacement de valve cardiaque, selon le San Diego Union-Tribune. Ce qui lui a permis de continuer son activité sportive débutée à 58 ans.

Saisie de 3 kg de kif traité à Sidi Bel Abbès
Les services de la sûreté de wilaya de Sidi Bel Abbés ont démantelé un réseau spécialisé dans le trafic de drogue, composé de trois personnes lors d’une opération ayant permis la saisie de 3 kg de kif traité, a-t-on appris mardi, de la cellule d’information et de communication de ce corps de sécurité. L’opération a été menée suite à des informations parvenues à la brigade de lutte contre les stupéfiants, relevant du service de wilaya de la police judiciaire et après l’observation des mouvements suspects d’un des repris de justice qui a été arrêté en flagrant délit en possession de 56 grammes de kif traité dissimulés soigneusement à l’intérieur de son véhicule au centre-ville de Sidi Bel Abbès. La poursuite de l’enquête a permis d’identifier ses deux acolytes, arrêtés par la suite, et la saisie de 3 kg de kif traité, 33 comprimés psychotropes, deux véhicules touristiques utilisés dans le trafic de la drogue outre une somme des revenus de cette activité criminelle. Une procédure judiciaire a été réalisée à l’encontre des inculpés, âgés entre 26 et 36 ans, présentés mardi devant la justice qui les a placés en détention provisoire.

Saisie de 190 lentilles de contact et 238 comprimes psychotropes à El Tarf
Les services des Douanes algériennes d’El Tarf ont saisi 190 lentilles de contact et 238 comprimes psychotropes lors de deux opérations de contrôle distinctes, effectuées au niveau du Poste frontalier d’Oum Théboul, a-t-on appris, mercredi, de la chargée de communication de la direction régionale de ce corps constitué de Annaba. La première opération de contrôle opérée, au cours de la semaine en cours, a permis de mettre la main sur 190 lentilles médicales chez un voyageur algérien, a précisé Mme. Belkhiri Asma. Cette quantité de lentilles a été minutieusement dissimulée dans un véhicule touristique conduit par ce voyageur qui s’apprêtait à finaliser les procédures douanières pour renter en Algérie, a-t-elle ajouté La deuxième opération de contrôle, effectuée dans la journée d’hier (mardi) a permis la saisie de 238 comprimes psychotropes, a indiqué la même source qui a souligné que ces comprimés étaient soigneusement dissimulés dans les affaires personnelles d’un voyageur algérien qui s’acquittait des formalités d’usage d’entrée sur le territoire national. Ces deux opérations s’inscrivent dans le cadre des efforts déployés au quotidien par les services compétents pour lutter contre les différentes formes de banditisme et préserver la santé publique, a-t-on conclu.

Découverte du corps sans vie d’une femme à la plage Firdaous (Oran)
Les services de la Protection civile ont découvert le corps sans vie d’une femme accrochée aux rochers de la plage «Firdaous» (ex Paradis plage) de la commune de Ain Turck (ouest d’Oran), a-t-on appris mercredi. Alertés, les éléments de l’unité secondaire de la protection civile de Ain Turck ont repêché mardi soir le corps d’une femme âgée de 50 ans et l’ont déposé à la morgue de l’hôpital Medjabbar Tami de Ain Turck, a-t-on indiqué. D’autre part, les éléments de la protection civile sont intervenus le même jour à Cap Carbon dans la commune d’Arzew pour éteindre un incendie qui s’est déclaré dans une habitation de trois étages. Le feu a été très vite maitrisé avant de s’étendre à d’autres maisons limitrophes, ont fait savoir les mêmes services.

Démantèlement d’un réseau de trafic de pièces archéologiques datant de l’époque romaine à Sétif
Les services de la sûreté de la wilaya de Sétif ont démantelé à Ain Oulmène (40 km au Sud de Sétif), un réseau de trafic de pièces archéologiques datant de l’époque romaine, a-t-on appris, mercredi, auprès de ce corps de sécurité. Le chargé de communication de la police de Sétif, le commissaire Abdelouahab Aissani a révélé que cette opération a permis de récupérer 10 pièces de monnaie en bronze datant du IVe siècle en plus d’une épée berbère, d’un poignard et d’une bague dont l’époque n’a pas encore été déterminée. Suite à des informations parvenues aux services la sûreté de wilaya de Sétif faisant état de l’implication de trois individus dans la vente d’objets archéologiques, les éléments de la première sûreté urbaine d’Ain Oulmène ont dressé une souricière grâce à laquelle ils ont pu appréhender les trois individus en question en flagrant délit de possession des objets susmentionnés. Les analyses effectuées par le Musée national d’archéologie de Sétif ont permis de démontrer l’authenticité de ces objets, dont certains remontent à l’époque romaine, a-t-il ajouté. Un dossier judiciaire a été établi à l’encontre de ces trois personnes pour ‘’ possession illégale de pièces de monnaie à valeur archéologique’’ avant d’être présentées devant la justice, selon la même source.