Permis de conduite : un nouveau programme de formation lancé cette année

Un nouveau programme de formation des candidats pour l’obtention du permis de conduire sera lancé cette année. C’est ce que nous a affirmé hier le président de la Fédération nationale des auto-écoles, Zineddine Aouida. «Nous avons rencontré il y a trois jours les représentants du Centre national des permis de conduire (CENAPEC) où nous leur avons, en tant que fédération, soumis notre proposition concernant le nouveau programme de formation des candidats de la catégorie b c’est-à-dire poids léger», nous a-t-il affirmé. En fait ce projet date de plus de deux ans selon Aoudia suite aux différents appels lancés par les auto-écoles qui estiment que l’actuel programme est dépassé et nécessite des arrangements.Le programme devrait être étudié par le centre et transmis par la suite au ministère des Transports qui est habilité à le valider. « L’application de ce programme devrait entrer en vigueur dès cette année », ajoutera Aoudia. Ce programme contribuera selon lui à mieux former les candidats mais aussi à diminuer les accidents de la circulation qui endeuillent chaque jour des dizaines de familles et qui causent des dizaines de morts chaque semaine. La deuxième étape du projet concerne la confection d’un autre programme qui concerne la catégorie C c’est-à-dire le poids lourd et suivra la troisième étape pour la catégorie d c’est-à-dire le transport en commun. «Nous espérons que le ministère des Transports valide ce programme le plutôt possible afin de le mettre en application», nous dira le président de la Fédération des auto-écoles. Aoudia se dit également impatient de la réalisation du projet qui concerne la création des centres d’examens dont le ministère des transports s’est engagé à le faire. «Le ministère devrait annoncer également cette année la création des centres d’examens dans chaque wilaya, et la wilaya d’Alger serait doté de quatre centres normalement selon le nombre de la population», expliquera Aoudia. Récemment la fédération a initié un programme pour sensibiliser l’opinion publique sur l’importance de l’éducation routière et son rôle de prévenir «le terrorisme routier». À ce titre, Aoudia a rejeté la responsabilité des auto-écoles dans le drame routier, indiquant que le manque d’éducation chez le conducteur reste un facteur essentiel. Pour participer à l’éducation routière, le président de la Fédération des auto-écoles a annoncé la mise sur pied de conseils régionaux pour lutter contre le terrorisme routier. Notons que le premier a eu lieu à Mascara. Selon le même responsable, ces conseils auront pour objectif de sensibiliser les conducteurs et tout le monde, sans exception, sur l’importance de l’éducation routière, «parce que tout le monde accuse les auto-écoles, et nous signalons que notre rôle est, tout simplement, la formation des candidats et non pas leur éducation routière», a signalé Aoudia.
Par ailleurs, notons que le Centre national des permis de conduire (CENAPEC), a été créé en 2009. Il a pour mission l’encadrement des activités d’enseignement de la conduite automobile, et il est doté d’un budget d’équipement de 405 millions de dinars. Ce centre se fixe comme objectif l’organisation des examens de permis de conduire par l’instauration d’un programme national et une carte nationale des examens de conduire.
Ines B.

2 commentaires

  1. Bonjour, je voudrais un stage de chauffeur routier (E) merci.

  2. Bonjour
    Je suis formateur de conduite chez scania algerie j’ai fais des formations en Algérie est en international (dubai +suède) j’ai la méthode et le programme nécessaire pour assurer le bon fonctionnement de ce métier en faveur des chauffeurs routiers qui ont déjà leur permis de conduire.
    On propose des formations complimentaire ou professionnel du camion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>