Hadj

Paiement des frais du hadj : Ultimatum pour les retardataires

Le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a appelé lundi les citoyens retardataires dans le paiement des frais du Hadj 2018 à se rapprocher des agences de la Banque d’Algérie (BA) à travers le territoire national afin de s’acquitter des sommes dues et déposer leurs dossiers au niveau des circonscriptions administratives ou daïras avant le mercredi prochain, dernier délai fixé à cette opération. Rappelant les communiqués, du 22 avril, 6 mai et du 15 mai derniers concernant l’opération de saisie des données des hadjis pour la demande de visa, fixée du 17 avril au 15 mai écoulés puis prolongée jusqu’à nouvel ordre, le ministère souligne, dans une nouveau communiqué, la nécessité de «procéder, d’ici le mercredi 6 juin 2018, dernier délai, au dépôt des dossiers au niveau des daïras et circonscriptions administratives». Ainsi, le ministère appelle les citoyens détenteurs du livret de pèlerinage 2018 et accusant un retard dans le paiement des frais de pèlerinage, à «se rapprocher, sans délai, des agences de la Banque d’Algérie (BA) à travers tout le territoire national afin de s’acquitter des frais et déposer leurs dossiers au niveau des circonscriptions administratives et daïras afin de compléter les procédures administratives relatives aux renseignements des livrets de hadj et la saisie des données pour l’obtention du visa avant cette date». «Tout retard au-delà de cette date n’engagera que le retardataire», note le ministère.

France : un homme noyé dans son véhicule à la suite des fortes pluies
Un homme de 37 ans a été retrouvé mardi matin mort noyé dans son véhicule dans l’ouest de la France alors que des orages «diluviens» continuaient de s’abattre sur une partie du pays. Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime aurait perdu le contrôle de sa voiture qui s’est retournée dans une cuvette d’eau sur une route départementale en Normandie à la suite des fortes pluies qui se sont abattues sur la région, a-t-on appris auprès des autorités locales. Seize départements français, du sud-ouest, du centre et du centre-est, étaient placés mardi matin en vigilance orange pour orages et inondations, a annoncé Météo-France, alors que le feuilleton orageux devrait se poursuivre toute la semaine. Atmosphère électrique, trombes d’eau et risques d’inondations-éclair: dans le département de l’Eure, où l’homme est mort dans sa voiture, des cumuls de pluie de 30 à 50 mm, voire entre 60 et 80 mm plus localement, ont été enregistrés suite à des orages en fin de soirée et début de nuit lundi.

Automobile : PSA se prépare à quitter l’Iran sous la pression des Etats-Unis
Le constructeur automobile PSA a annoncé lundi qu’il préparait son retrait d’Iran, son plus grand marché étranger en volume, devenant le deuxième grand groupe français après Total à se plier aux injonctions américaines. PSA, dont les marques Peugeot et Citroën avaient formé des sociétés communes en Iran, a annoncé dans un communiqué avoir «commencé le processus de suspension des activités de ses JVs (joint-ventures, ndlr), afin de se conformer à la loi américaine d’ici le 6 août 2018». Malgré des protestations des alliés européens, les autorités américaines tentent d’imposer un embargo vis-à-vis de Téhéran, depuis leur retrait de l’accord sur le nucléaire iranien décidé unilatéralement et annoncé début mai. Pour PSA, un retrait de ce pays, s’il se confirme, constituerait un revers majeur. Le groupe avait vendu l’an dernier 444 600 véhicules en Iran, où il est traditionnellement bien implanté. Il s’agissait, l’an dernier, de son premier marché étranger devant la Chine (382 800 unités), le Royaume-Uni (279 100), l’Italie (265 200) et l’Allemagne (257 800). Sans l’Iran, l’objectif proclamé par le PDG Carlos Tavares de dépasser cette année la barre des 4 millions de véhicules écoulés serait compromis, alors qu’il était à portée de main grâce au rachat d’Opel/Vauxhall bouclé durant l’été 2017. Le deuxième constructeur européen relativise cependant l’importance du marché iranien en termes financiers.

Le squelette d’un dinosaure carnivore vendu 2 millions d’euros à Paris
Le squelette d’un théropode, un dinosaure carnivore «encore inconnu», âgé de 150 millions d’années, a été acheté à 2 millions d’euros par un particulier français, lors d’une vente aux enchères organisée lundi au premier étage de la Tour Eiffel.
Ce dinosaure du Jurassique «est parti à 1,58 million d’euros, soit 2,02 millions d’euros frais inclus», a annoncé la maison de ventes Aguttes, précisant que l’acheteur était un «particulier français, qui collectionne plutôt des œuvres d’art contemporain (…) et qui vient d’acquérir son premier dinosaure». Ce théropode complet à 70%, mesurant près de 9 mètres de long et 2,60 mètres de haut «restera donc en France», a expliqué le commissaire-priseur de la vente, Claude Aguttes, cité par l’AFP. L’acheteur «souhaite qu’il soit visible dans un musée français», a-t-il précisé. Le squelette va également être mis à disposition de la communauté scientifique pour être étudié, afin de percer le mystère autour de «ce spécimen qui présente des caractéristiques inhabituelles pour un allosaure», a expliqué le paléontologue belge Pascal Godefroit, qui s’est penché sur ce fossile.

Un haut responsable américain accusé d’avoir vendu des secrets d’État à la Chine
Un responsable de l’agence américaine de renseignement militaire, la DIA, a été inculpé lundi pour avoir vendu des secrets à la Chine pour au moins 800 000 dollars. Ron Rockwell Hansen, 58 ans, a été arrêté sur le chemin de l’aéroport de Seattle (nord-est des Etats-Unis) où il devait embarquer sur un vol à destination de la Chine, alors qu’il transportait des informations confidentielles, a indiqué le ministère américain de la Justice. Selon l’acte d’accusation, il est retraité de l’armée américaine et parle couramment le mandarin et le russe. Il a été recruté au sein de la DIA en 2006. Basé dans un bureau commercial à Pékin, M. Hansen avait établi des contacts avec les renseignements chinois et se présentait auprès du DIA et du FBI comme un agent double qui devait agir en fin de compte pour les Etats-Unis. Mais les enquêteurs ont découvert qu’il avait des rencontres régulières avec des agents du renseignement chinois, dont il ne faisait pas état, ou encore qu’il utilisait des téléphones portables fournis par des sources chinoises. Ils ont également identifié qu’il était sous le coup d’importantes dettes de plusieurs centaines de milliers de dollars entre 2013 et 2016.

Les autorités saoudiennes commencent à délivrer des permis de conduire à des femmes
L’Arabie saoudite a commencé lundi à délivrer des permis de conduire à des femmes, à trois semaines de l’entrée en vigueur du décret royal autorisant les femmes à prendre le volant. «La Direction générale de la circulation a commencé aujourd’hui à remplacer des permis de conduire internationaux reconnus dans le royaume par des permis saoudiens avant la date d’autorisation de conduire pour les femmes le 24 juin», indique une annonce officielle diffusée par l’agence SPA. L’Arabie saoudite est le seul pays au monde où les femmes n’ont pas le droit de prendre le volant. En septembre 2017, le roi Salmane avait annoncé que cette interdiction serait levée en juin 2018, dans le cadre de réformes du prince héritier Mohammed ben Salmane. La remise lundi de permis saoudiens s’est déroulée «dans de nombreux endroits et dans différentes villes», a précisé SPA. Des responsables de la circulation avaient au préalable «vérifié les permis internationaux» et «évalué les capacités» des demandeuses «en les soumettant à un examen pratique», a ajouté l’agence.