FIA Ouyahia

Ouyahia inaugure la 51e FIA et secoue les exportateurs : «Le gouvernement est prêt pour vous accorder des avantages»

Accompagné d’une importante délégation ministérielle, de responsables dans le domaine économique et de représentants du corps diplomatique accrédité à Alger, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a procédé, hier, à l’inauguration de la 51e Foire internationale d’Alger au Palais des Expositions (Safex). En la circonstance, le chef de l’Exécutif a exhorté les exposants, parmi les investisseurs et les industriels, à relancer davantage leurs productions, afin de répondre à la demande locale et surtout de générer des excédents productifs à même de passer à l’exportation.
La 51e FIA étant placée sous le thème « le Commerce au service de la production nationale », le Premier ministre a indiqué que : « les objectifs de l’Algérie sont bien clairs par rapport à l’économie nationale.» Pour mieux motiver les investisseurs, Ouyahia les assure, en leur disant que : « le gouvernement est prêt pour accorder des avantages aux entreprises exportatrices.» Il a appelé, d’ailleurs, les investisseurs de passer à la vitesse supérieure afin d’atteindre leurs objectifs assignés. Il est désormais primordial aux opérateurs économiques de rendre l’opération des exportations un objectif majeur en Algérie, et ce, pour bénéficier des aides de l’État. En effet, les investisseurs sont appelés à redoubler leurs efforts, avant de faire de l’exportation leur cheval de bataille. L’intégration des composants locaux dans leurs produits finis pourrait donner une nouvelle bouffée d’oxygène à l’industrie locale, vu que les pouvoirs publics ont montré la volonté à faciliter tout projet capable d’apporter une plus-value à l’économie nationale. Lors de sa première halte au pavillon central où des dizaines d’entreprises algériennes du secteur public et privé exposent, Ouyahia a réitéré son appel à l’adresse des opérateurs économiques nationaux pour accentuer l’effort permettant d’accéder aux marchés extérieurs. Il a, dans ce sens, assuré que l’État veille à apporter tout le soutien afin que le produit national puisse trouver place dans les marchés à l’étranger.

Plus de 700 opérateurs présents à la FIA
Cette édition de la FIA, qui se tient du 8 au 13 mai en cours, enregistre la participation de 704 opérateurs économiques nationaux et étrangers avec la Chine, en tant que premier partenaire économique et commercial de l’Algérie, comme invité d’honneur et qui est représentée par 58 entreprises. La participation nationale est marquée par la présence de 350 entreprises algériennes et de 63 entreprises mixtes nées de partenariats avec des opérateurs étrangers.
Par secteurs, l’espace réservé au partenariat est prépondérant avec 63 exposants, suivi des secteurs de l’agroalimentaire (52 entreprises), de l’industrie énergétique et chimique et pétrochimique (60 entreprises), l’électrique et l’électronique (29 entreprises), les industries manufacturieres (31 entreprises), la mécanique, la sidérurgie et la métallurgie (30 entreprises), les services (49 entreprises) et les grands travaux du bâtiment (99 entreprises).
Un total de 296 exposants étrangers venus de 25 pays d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et d’Europe occupent le pavillon officiel de cette édition de la FIA, sur une superficie de 3 829 m². Pour ce qui est de la participation étrangère à titre individuel, elle regroupe 20 firmes étrangères sur une superficie de 245 m², provenant de huit pays que sont la République Tchèque, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, l’Iran, l’Égypte, les Émirats arabes et l’Arabie saoudite.
Mohamed Wali