Foire de la production

Ouyahia inaugure, aujourd’hui, la Foire de la production algérienne : La promotion des exportations en point de mire

Placée sous le thème « Réussir les exportations pour une croissance économique durable », le coup d’envoi de la 27ème édition de la Foire de la production algérienne sera donné, aujourd’hui, au Palais des expositions, les Pins Maritimes à Alger. Cette manifestation économique, qui se poursuivra jusqu’au 26 décembre prochain, sera inaugurée par le Premier ministre Ahmed Ouyahia, qui sera accompagné, comme à l’accoutumée, de son staff gouvernemental.

Cette 27ème édition de la Foire représente une opportunité pour les entreprises privées et publiques désirant promouvoir leurs différents produits en se focalisant sur les opportunités de l’export. Autrement, cette année encore, la problématique de la promotion des exportations hors hydrocarbures, sera au cœur des préoccupations des 430 entreprises qui participent à cet évènement. Coïncidant avec la mise en place de la nouvelle feuille de route pour la promotion des exportations, qui a été dévoilée avant-hier, par le ministère du Commerce, la Foire de la production algérienne se veut un évènement incontournable pour trouver les mécanismes visant à valoriser le produit national. « D’année en année, la Foire de la production algérienne s’ancre dans l’activité économique nationale et devient un moyen efficace pour mettre en évidence les réelles potentialités des entreprises algériennes», avait affirmé la Safex à travers un communiqué de presse. Pour elle, ceci témoigne du «soutien, de la volonté grandissante et de l’engagement des pouvoirs publics à encourager les entreprises nationales publiques et privées et d’en faire le moteur de tout développement et de toute croissance économique ». « Une volonté qui se concrétise par de nouvelles réformes et des mesures d’encadrement et d’accompagnement des entreprises désirant mettre en œuvre leurs ambitions et de passer à l’étape suivante: celle de conquérir des marchés à l’extérieur », a affirmé la même source.Dans ce sens, avance la Safex, « c’est suite à cette nouvelle stratégie de soutien actif, de promotion et de valorisation des potentialités existantes, décidée dans le cadre de l’exécution du programme du président de la République, que l’année 2019 sera proclamée année de l’exportation, annonçant ainsi la mobilisation de tous les acteurs économiques à se positionner sur les marchés à l’international ». À noter que l’Armée nationale populaire (ANP), participera à l’évènement, à travers 16 unités et entreprises de production.
Celle-ci aura à dévoiler les progrès de son industrie automobile entamée il y a plusieurs années, notamment, dans son usine Mercedes Benz. Une initiative à travers laquelle les pouvoirs publics veulent valoriser les capacités de la production nationale. À noter que ce genre d’évènement s’inscrit en droite ligne avec la nouvelle approche du gouvernement visant à promouvoir et à diversifier le produit algérien. Bien que le pari est loin d’être gagné pour les entreprises algériennes qui ne cessent de déplorer les entraves liées à l’exportation, notamment en matière de logistique, il n’en demeure pas moins que l’amélioration de la qualité du produit «Made in Algeria» sera la porte vers les marchés extérieurs.
Lamia B.