Ouargla : Des mesures pour accélérer la régularisation du foncier agricole à Taibet

Des mesures ont été prises pour accélérer le rythme de l’opération visant la régularisation du foncier agricole dans la daïra de Taibet relevant de la wilaya déléguée de Touggourt (Nord d’Ouargla), a-t-on appris auprès des services de la wilaya. L’opération, qui intervient en application de l’instruction interministérielle N-162 du 13 février 2013 portant redynamisation des dispositifs relatifs au foncier agricole dans les wilayas sahariennes, concerne une dizaine d’exploitations agricoles réparties sur les trois communes que compte cette daïra (Taibet, M’naguer et Benaceur), a-t-on précisé lors d’une récente visite de terrain du chef de l’exécutif de wilaya d’Ouargla. L’objectif visé par ces mesures est de lever les contraintes constatées sur le terrain, surtout en matière d’accession à la propriété foncière agricole, tout en permettant aux agriculteurs activant au niveau de ces exploitations d’obtenir leurs titres de concession et de bénéficier des dispositifs de soutien de l’Etat à l’activité agricole, a-t-on souligné. Une douzaine de périmètres agricoles, destinés notamment aux jeunes agriculteurs, ont été créés à travers la daïra de Taibet qui recèle d’importantes ressources hydriques et d’immenses étendues de terres aptes à la mise en valeur, a soutenu le directeur délégué des services agricoles, Mahrez Aoun, ajoutant que les travaux de base, dont l’électrification agricole, l’ouverture de pistes d’accès et le fonçage de puits d’irrigation, y atteignent actuellement un taux d’avancement de 60 %. L’activité agricole à Taibet jouxtant les limites territoriales de la wilaya d’El-Oued a connu ces dernières années un essor, à la faveur de certains facteurs, notamment l’encouragement et l’accompagnement technique accordés aux agriculteurs ayant relevé le défi, a précisé M. Aoun. Des résultats jugés «prometteurs» avec un rendement «suffisant» ont été obtenus au niveau de plusieurs exploitations agricoles à Taibet, totalisant une superficie utile de 6.000 hectares consacrée à la pratique de diverses filières, à l’instar des cultures maraîchères, dont la pomme de terre qui occupe plus de 1.500 ha, et de la culture d’arachides et l’arboriculture y compris la viticulture, en plus de l’élevage de bétails, a-t-il dit. La serriculture maraîchère a également trouvé sa place parmi les filières pratiquées dans cette collectivité, selon le même responsable qui fait état d’un investisseur spécialisé dans ce domaine et qui envisage l’exportation de certaines variétés de poivrons (poivron carré de couleurs vert, jaune et rouge) vers des marchés internationaux, notamment, les Emirats arabes unis. Pour surmonter les difficultés de commercialisation des produits agricoles à l’échelle locale, des démarches sont entreprises par les autorités locales pour créer un marché de gros de fruits et légumes à Taibet, dans le cadre du Fonds commun des collectivités locales (FCCL), a-t-on ajouté. S’agissant du stockage de produits d’origine végétale, M. Aoun a fait part d’un projet d’entrepôt frigorifique doté d’une capacité de 4.000 m3, actuellement à 40% d’avancement de ces travaux. Piloté par l’entreprise nationale Frigomedit, ce projet en chantier sur une superficie totale de deux hectares au chef-lieu de la wilaya déléguée de Touggourt est appelé à améliorer les capacités locales en matière de stockage de produits agroalimentaires, selon les normes en vigueur, en plus de la création de nouveaux emplois directs et indirects, a-t-il conclu.