Une exposition de produits d'artisanat en soutien aux femmes rurales

Oran : Une exposition de produits d’artisanat en soutien aux femmes rurales

L’association de promotion de la femme rurale « Main dans la main » a organisé jeudi à Oran une exposition de produits d’artisanat en soutien aux femmes rurales aux talents avérés pour les encourager à développer leurs projets et promouvoir leur savoir-faire.
Organisée à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la femme rurale sous le signe de « L’autonomisation de la femme et de la fille rurale », cette manifestation qui s’est tenue à la maison forestière sise à haï « El Menzeh » (ex Canastel) en partenariat avec la conservation des forêts, a constitué une occasion à la trentaine de participantes pour mettre en valeur leurs activités et leurs produits d’artisanat et partager par la même leurs expériences.
Il s’agit de produits confectionnés de mains de maître par des femmes issues d’horizons multiples, dont des artistes peintres, des enseignantes, des médecins, des dentistes, des artisanes, comme appui aux femmes et filles rurales, comme le soutient Mme Allou Baba Ahmed, présidente de l’association de promotion de la femme rurale de la wilaya d’Oran, en faisant savoir que les participantes ont pris conscience de l’importance des métiers qu’elles veulent sauvegarder et transmettre, en tant que créneaux créateurs d’emplois et de richesse et contribuant au développement socio-économique du pays.
Biologiste de son état, Nacéra Bouhizeb, qui se veut un relais incitatif pour conseiller les femmes rurales, se dit mobilisée pour les accompagner et les former dans le jardinage, l’horticulture et l’ornement intérieur par un appui technique, notamment celui de la valorisation des déchets pour faire de l’engrais. Les visiteurs, nombreux, ont eu à découvrir et à apprécier des produits d’artisanat en vente libre qui reflètent la richesse de la création féminine et du patrimoine traditionnel et culturel de la wilaya d’Oran.
L’évènement a été une occasion pour promouvoir le savoir-faire et la créativité des artisanes algériennes et leur implication dans le développement économique et social, en témoignent tous les tableaux chichement décorés à travers la technique de la filographie, de même que ceux de la savonnerie à base d’huile d’olive, les tapis, la poterie, la calligraphie et la mosaïque, réalisés grâce à la récupération.
« Rien ne se perd, qu’ils s’agissent de bouteilles, de boîtes de conserve. Tout est minutieusement décoré de motifs de fleurs brillants en surface », explique Naïma Bekka, ex-enseignante de physique au lycée « Mustapha Haddam » d’Oran qui utilise une sorte de hérisson comme support pour épingle customisé avec du fil doré rembourré avec de la ouate et du tissu, de même que les boîtes de chips, les boîtes de thé en guise de décoration.
Un atelier de dessins dédiés aux enfants a été organisé comme espace récréatif, en marge de cette exposition, pour aiguiser leur curiosité et cultiver leur talent, nourrir leur créativité et développer leurs facultés, souligne Chahida Hassaine, membre organisatrice, qui annonce la réalisation d’une fresque par ces artistes en herbe.