Oran : Trois peines capitales et une à la perpétuité dans une affaire d’assassinat d’un industriel

Le tribunal criminel de première instance d’Oran a prononcé trois peines capitales et une autre à la réclusion à perpétuité à l’encontre de quatre prévenus accusés de l’assassinat d’un industriel à Oran et la tentative de meurtre sur la personne du gardien de sa fabrique en décembre 2013.
Le représentant du ministère public avait, à l’issue des débats de l’audience qui ont duré jusqu’en fin d’après-midi de lundi, requis la peine capitale à l’encontre des quatre accusés. Selon l’acte d’accusation, les quatre accusés, K.K, H.M, M.B et B.A, tous issus du même quartier d’El Hamri, s’étaient entendus pour dévaliser une usine de chewing-gum où ils comptaient récolter entre 700 000 et 800 000 DA.
Les trois premiers mis en cause dans cette affaire s’étaient faits passer pour des employés de Sonelgaz et se sont introduits à l’usine, sise dans le quartier «Oussama» (ex-Boulanger), à midi et ont neutralisé le gardien puis sont montés au bureau de son patron, B.L, auquel ils ont asséné des coups de couteau dans plusieurs parties de son corps.
Ce dernier succomba à une hémorragie massive provoquée par un coup ayant sectionné l’artère fémorale de la cuisse gauche. Son employé a survécu à neuf coups de couteau qui lui ont valu 21 jours d’incapacité.