EHU d'Oran

Oran : L’EHU lance une unité oncologique d’hospitalisation à domicile

Le service d’oncologie de l’établissement hospitalo-universitaire «1er novembre» d’Oran a lancé lundi une unité d’hospitalisation à domicile (HAD) pour prendre en charge des cancéreux dans l’incapacité de se déplacer, a indiqué mardi à l’APS le chef de ce même service.

«Il s’agit d’une unité composée pour l’instant, d’un médecin généraliste et d’un infirmier», a indiqué le Pr Yamouni, ajoutant la proposition pour recruter un deuxième médecin généraliste, d’un psychologue et d’un kinésithérapeute est en cours d’étude.
Cette unité sera chargée dans un premier temps, de prodiguer des soins de support pouvant être effectués en milieu extra hospitalier, comme les traitements symptomatiques (douleurs, troubles d’alimentation, etc.), ainsi que des ponctions, a précisé le même spécialiste, notant que certains patients souffrant d’un cancer à un stade avancé seront également pris en charge pour des soins palliatifs.
«Quatre malades en moyenne seront pris en charge quotidiennement par la nouvelle unité en attendant de nouveaux recrutements en mesure d’augmenter le nombre des prises en charge», explique le Pr Yamouni, ajoutant que la décision de passer un patient à l’HAD est prise dans les cas où le déplacement du patient est difficile et les soins dont il a besoin peuvent être assurés à domicile. La mise en service de cette unité permettra de libérer des lits au niveau du service oncologique qui connait une grande affluence de patients de toute la région Ouest, souligne encore le même responsable. L’administration de cures de chimiothérapie par le biais de cette unité, actuellement impossible par manque de moyens et en absence d’une réglementation claire par rapport au déplacement des médicaments, est également envisageable à l’avenir, a fait savoir le Pr Yamouni.