Controle commerce

Oran : 40 brigades réquisitionnées pour les opérations de contrôle commerce

Au moins 40 brigades relevant des services de la direction de commerce de la wilaya d’Oran ont été réquisitionnées en prévision du mois de Ramadhan pour assurer les opérations de contrôle « par anticipation » du marché des produits de large consommation, a annoncé samedi le directeur de commerce de la wilaya Akacha Doghmane.

«Une vaste campagne de sensibilisation des commerçants vise la préservation de la stabilité des prix et la lutte contre toute forme de monopole et de spéculation en prévision du mois de Ramadhan, à travers « des opérations de contrôle par anticipation ciblées pour parer à toute perturbation éventuelle dans les produits de large consommation » et pour éviter d’ »autres pratiques déloyales », a indiqué M. Doghmane dans une conférence de presse qu’il a animée en marge d’une sortie sur site au marché de gros des fruits et légumes d’El Kerma dans la daïra d’Es-Sénia. Des inspections d’Es-Sénia, Oran, Aïn El Turck, Bir El Djir et Arzew de la direction du commerce, fortes de 40 brigades de contrôle sillonneront en continu tout le territoire de la wilaya d’Oran, en collaboration avec les services de la gendarmerie nationale et de la police, a indiqué le même responsable, déclarant que tous les produits de large consommation sont disponibles y compris les dattes et les fruits secs qui sont prisés durant le mois de Ramadhan.
A ce propos, M. Doghmane a fait remarquer que la wilaya d’Oran dispose de deux usines d’huile de table et d’une usine de sucre dont les capacités de production dépassent largement la demande du marché local et régional. Au marché de gros des fruits et légumes d’El Kerma où six brigades de contrôle sont mobilisées pour veiller à la conformité des ventes, le directeur du commerce de la wilaya a fait observer que les prix de la pomme de terre a fortement baissé de 72 DA le kilogramme la semaine dernière à 50 voire même 40 DA, tout en assurant la disponibilité des produits en quantité et en qualité. Le directeur du commerce de la wilaya a exhorté, devant les gestionnaires du marché de gros des fruits et légumes d’El Kerma, les cadres de l’inspection de contrôle de commerce d’Es-Sénia, les services de la gendarmerie nationale, les commissionnaires et les mandataires à utiliser la facture pour éviter les poursuites judiciaires. « C’est un moyen efficace pour connaître la traçabilité du produit et du prix et lutter contre toute forme de spéculation et de rétention des stocks et un argument de poids pour mettre le doigt là où ça fait mal », a-t-il déclaré. Par ailleurs, le directeur du commerce de la wilaya d’Oran a fait part d’une nouvelle opération de contrôle, sur le réseau routier, des conditions de réfrigération des produits, « qui s’est soldée par des résultats positifs », a-t-il assuré.
L’opération de contrôle des cargaisons sur route est menée par des brigades spéciales de la direction du commerce en tenue réglementaire, en compagnie d’éléments de la gendarmerie nationale, a-t-il fait savoir.