Naissance de «Nass el-Bahdja»

Une association artistique et culturelle est née ! Une nouvelle initiative associative, belle et prometteuse. Elle a vu le jour, samedi 17 décembre dernier, dans l’Algérois, mais sera à la portée de toutes les Algériennes et tous les Algériens. Rendez-vous était pris lors de l’assemblée générale qui a eu lieu au complexe culturel Musée Larbi-Ben-M’hidi à Alger, pour annoncer la naissance officielle de l’association qui portera le nostalgique titre «Nass el-Bahdja. «Des Algérois, mais des Algériens avant tout, se sont lancés dans une «œuvre artistique et culturelle”. Ils se sont concertés pour créer une association dans le but d’apporter un plus à la culture algérienne, et pour la sauvegarde du patrimoine populaire dans toute sa diversité. Des noms de tous les horizons et pas des moindres, comme les chanteurs Hamid Laidaoui et Amina Zoheir, le comédien Salah Ougrout ou encore le célèbre entraîneur de football Abderhamane Mahdaoui. Les artistes Sennia Selma-Imane et Djamila Laouadi font également partie de ce beau monde qui forcément est appelé à s’enrichir. C’est d’ailleurs le but de l’association et l’envie de ses premiers adhérents : s’ouvrir et accueillir les Algériennes et les Algériens autour du mythe d’El-Bahdja en mettant en avant son histoire, son patrimoine, sa culture et son art musical «explique son président Kamel Toumadj. L’association devrait s’agrandir comme une nouvelle famille qui vient de naître. On parle déjà des membres d’honneur qui seront partie prenante dans ce projet, comme l’ancienne ministre Nadia Labidi ou encore le chanteur Sid-Ali Lekkam et la liste est ouverte, dont le président d’honneur sera le grand chanteur Boualem Rahma. Pour le président de Nass el-Bahdja, les visées sont multiples et donnent envie de se surpasser. Il énonce les objectifs : «Nous avons pour ambition la sauvegarde de la musique populaire algérienne (appelée châabi) et qui est aimée, appréciée et suivie à travers tout le territoire algérien. Nous allons travailler pour sa promotion et sa vulgarisation. Nous comptons rassembler et éditer les répertoires des Maîtres de cette musique, et aussi leur rendre hommage, avec un grand projet, celui de créer des écoles de musique châabi et andalous et même de théâtre. «Les ambitions sont plus grandes encore avec «la découverte, l’encouragement et l’accompagnement des jeunes talents avides de musique et de châabi, et aussi l’organisation de concours de musique algérienne”, ajoute le président. Dans la foulée, «l’association célèbrera les fêtes nationales et religieuses et s’alliera à toute initiative associative ou institutionnelle qui va dans le sens et l’esprit de l’association. «Nass el-Bahdja «sont de retour, ils ouvrent leurs bras pour accueillir tous ceux et celles qui veulent et veillent sur El-Bahdja et son patrimoine qui fait partie du patrimoine de l’immense Algérie.

Plus de 162 millions DA de créances sur les abonnés de Sonelgaz, à El-Bayadh
Les créances détenues par la Société de distribution de l’électricité et du gaz de l’Ouest (SDO, filiale de Sonelgaz) d’El-Bayadh auprès de ses clients ont dépassé les 162 millions de dinars, a-t-on appris, hier, des responsables locaux de l’Entreprise. Ces créances incombent en grande partie aux administrations et institutions de l’État (101 millions DA), soit un taux de 62,34% du total des créances, suivies par les clients particuliers (61 millions DA), a précisé la chargée de communication de la SDO d’El-Bayadh. La Direction de distribution de l’électricité et du gaz d’El-Bayadh, qui couvre 22 communes, a lancé dernièrement des rencontres de sensibilisation mettant l’accent sur la rationalisation de la consommation de l’énergie électrique, a-t-on signalé. Ces occasions sont également mises à profit pour rappeler aux abonnés la nécessité de régler leurs factures dans les délais pour assurer les moyens financiers permettant à l’Entreprise de réaliser de nouveaux investissements énergétiques. La SDO d’El-Bayadh s’attèlle à recouvrer ses créances par la mise en œuvre de nouvelles mesures de facilité au profit des clients, notamment à travers un échéancier de paiement négocié entre les deux parties, selon la même source.

Coup d’envoi du 22e tournoi international «Abdelhafid Boussouf» de handball, à Mila
Le 22e tournoi international «Abdelhafid Boussouf» de handball-seniors (dames), a débuté lundi, et s’est poursuivi hier aux deux salles omnisports de Mila et Ferdjioua, avec un match d’ouverture entre l’équipe de Mila et les Tunisiennes de Bizerte (27-24), en présence d’une affluence nombreuse, a-t-on constaté. Organisé par la direction locale de la jeunesse et des sports (DJS) et la ligue locale de handball, ce tournoi regroupe huit équipes animant le championnat national d’Excellence, issus de plusieurs régions du pays. Il s’agit d’Akbou, et Ouzallaguen de Bejaïa, d’Oran, de Constantine, et de Mila, en plus du club tunisien de Bizerte et la sélection nationale (U-20). Le coup d’envoi de cette manifestation qui se déroule simultanément au niveau des deux salles omnisports de Ben-Abderrahmane Et-Taïb de la ville de Mila, et celle des frères Zaouet de la ville voisine de Ferdjioua a été donné par le secrétaire général de la wilaya de Mila. Le tournoi se déroule sous forme de mini-championnat, puis des matchs éliminatoires, qui seront clôturés par une finale et des matchs de classement. Au programme de cette première journée de compétition également le match qui opposera la sélection Oranaise (SRO) au club Asfak de Constantine dans la salle omnisports de Ferdjioua. Du côté des responsables de la formation nationale U-20, l’on assure que ce tournoi permettra «d’évaluer le niveau des internationaux appelés à confirmer leurs places en vue du Championnat d’Afrique en Guinée, prévu en juillet 2017.

La célébration de la Journée nationale du chahid 2017, à partir du 8 février prochain
La Journée nationale du chahid 2017 sera exceptionnellement célébrée à partir du 8 février jusqu’à la fin du mois et pas seulement durant la journée du 8, a affirmé dimanche à Guelma le secrétaire général de l’Organisation nationale des enfants de chouhada (Onec), Tayeb El-Houari. Cette célébration pendant 20 jours débutera officiellement de Guelma et concernera les autres wilayas, a indiqué le responsable l’Onec en marge de l’assemblée générale tenue à la maison de la culture Abdelmadjid-Chafei pour le renouvellement du conseil et secrétariat de wilaya de l’organisation.
Ce programme comprendra notamment l’organisation à Tébessa les 14 et 15 février d’un séminaire national sur le thème «Les Veuves de martyrs entre la libération du pays et l’éducation de la génération montante». El- Houari a invité les membres de son organisation à participer fortement aux prochaines élections de 2017 et 2019. 200 membres de l’Onec ont pris part à l’assemblée générale élective de wilaya.

Nova Plus de Huawei débarque en Algérie
Huawei Algérie a mis officiellement en circulation son nouveau porte-drapeau Nova Plus sur le marché local. Le bijou sous Android, déjà dévoilé lors de l’IFA-2016 à Berlin, charme par ses finitions léchées et son design soigné et qui s’annonce prêt dans l’arène des grands. Le troisième constructeur de la téléphonie mobile continue à étoffer ses produits dans les différents coins du globe, y compris l’Algérie, grâce à une stratégie basée principalement sur la diversification. Après le Y6II, la balle passe au Nova Plus, une série de gamme qui s’impose à travers une panoplie de qualités, à l’exemple de l’écran, l’appareil-photo, et la confortable prise en main.

Prochaine caravane dédiée à la formation et aux métiers à Oran
Une caravane de sensibilisation des jeunes aux opportunités de formation et l’importance des métiers sera lancée le 8 janvier prochain à Oran sous le slogan «Chaque métier enseigné peut changer le cours d’une vie», a-t-on appris, mardi, des organisateurs. Cette action de proximité, qui se poursuivra jusqu’au 25 janvier, est organisée par la Chambre d’artisanat et de métiers (CAM), les directions du tourisme et artisanat, de la poste et des TIC, de l’éducation nationale, de la jeunesse et sports et des dispositifs de soutien de l’emploi, a-t-on appris auprès de la direction de wilaya de la formation et enseignement professionnels de la wilaya. La caravane devra sillonner toutes les daïras de la wilaya pour se rapprocher des jeunes des zones éloignées pour les sensibiliser sur les opportunités de formations et d’une qualification pour l’exercice d’un métier selon les exigences et les besoins du marché local. Il s’agira également d’informer les jeunes par le biais d’expositions et de remise des dépliants et autres prospectus, a souligné le conseiller principal de la DFEP, Bouzid Laïd

Deux morts dans deux accidents de la route à Tizi-Ouzou
Deux personnes sont décédées et trois autres ont été blessées dans deux accidents distincts de la circulation qui se sont produits lundi dans la wilaya de Tizi-Ouzou, a indiqué, hier, la Protection civile. La première victime a été déplorée dans la commune de Timizart. Il s’agit d’un homme âgé de 25 ans retrouvé mort, coincé sous un tracteur agricole qui a dérapé au lieudit Ichalathen, dans le village Ladjmadh, a-t-on précisé de même source. Son corps a été déposé à la morgue de l’hôpital d’Azazga par les éléments de l’unité de la Protection civile de cette localité, a-t-on ajouté. Durant la même journée de lundi, un renversement d’un véhicule léger a été enregistré sur la RN 12 à hauteur du lieudit Chaïb dans la daïra de Mekla, a-t-on indiqué de même source. Un homme, âgé entre 25 et 30 ans grièvement blessé, est mort après son admission à l’hôpital d’Azazga. Ce drame routier a également fait trois blessés âges de 28, 30 et 37 ans, et qui ont été évacués vers le même établissement hospitalier pour recevoir les soins nécessaires, a-t-on indiqué.