Mobilis renforce son réseau commercial

Mobilis a le plaisir d’annoncer le renforcement de son réseau de vente directe, par l’ouverture en ce début d’année, de deux nouvelles agences commerciales dans les wilayas d’Alger et de Skikda. Ainsi, une nouvelle agence a été ouverte, à Bir Mourad Rais, au 26 Rue des frères Bouadou dans la wilaya d’Alger. La seconde a été inaugurée à Azzaba, dans la wilaya de Skikda, sise au Croisement de rue 1er novembre 1954 et rue 20 août 1955. Les agences sont déjà opérationnelles mettant à la disposition des clients toutes les prestations de services commercialisées par Mobilis. À travers ces nouvelles ouvertures, Mobilis confirme son engagement d’être toujours proche de ses clients en renforçant son réseau de vente qui comptabilise aujourd’hui 166 agences commerciales et plus de 120 000 points de vente, repartis sur l’ensemble du territoire national.

Protection du patrimoine : une délégation d’experts de l’Union européenne à Mila
Une délégation d’experts de l’Union européenne (UE) a effectué, lundi, une visite à Mila dans le cadre de la mise en oeuvre de la convention entre l’UE et le ministère de la Culture relative au soutien à la protection du patrimoine algérien. Les membres de la délégation, composée de deux experts italiens et d’un français, se sont réunis avec les responsables concernés du secteur de la culture pour débattre de la situation du patrimoine dans cette willaya et des propositions de travail dans le cadre de cette convention. Le directeur de la culture a la wilaya , Mohamed Bouchehlata, le responsable de l’Office de gestion et d’exploitation des biens culturels (OGEBC) pour l’Est du pays, Amar Nourat, et le responsable du service du patrimoine à la direction de la culture, Lezghad Chiaba, ont assisté à cette rencontre. L’experte italienne Sylvia Cravera a indiqué que le programme de soutien à la protection et à la promotion du patrimoine culturel, signé par l’UE et l’Algérie, comporte plusieurs axes liés à la consolidation et à l’inventaire des monuments archéologiques, des musées et des biens culturels, à la formation et à l’exécution de programmes expérimentaux dans 12 wilayas.

Libye : le Parlement suspend une loi excluant des responsables sous l’ère d’El-Gueddafi
Le Parlement libyen reconnu par la communauté internationale a voté lundi en faveur de la suspension d’une loi controversée qui exclut de la politique toute personne ayant occupé un poste de responsabilité sous le régime de Maamar El-Gueddafi, selon des députés. « La Chambre des représentants a voté en faveur de la suspension de la loi d’exclusion politique jusqu’à l’adoption d’une constitution permanente », a déclaré le député Tarek al-Jerouchi, en référence au Parlement issu des urnes en 2014 et qui a dû s’installer dans l’est du pays après la prise de Tripoli par une coalition de milices. Jerouchi a ajouté que la loi était désormais considérée comme « annulée ». Le Parlement élu et le gouvernement qui en est issu ont été contraints eux de s’exiler dans l’est du pays pour échapper à la pression des milices. La loi en question exclut de la vie politique toute personne ayant occupé un poste de responsabilité sous le régime de Maamar El-Gueddafi, depuis l’arrivée de ce dernier au pouvoir en 1969 jusqu’à la chute de son régime et sa mort en 2011, à l’issue de huit mois de conflit. Depuis la chute du régime d’El-Gueddafi, la Libye a sombré dans le chaos, et les autorités de transition ont échoué à asseoir leur emprise sur un nombre de milices.

Ouargla : une caravane sanitaire de la Protection civile pour les zones enclavées de N’goussa
Une caravane sanitaire de la Protection civile (PC) a pris le départ mardi d’Ouargla vers trois localités enclavées relevant de la daïra de N’goussa, pour assurer des consultations médicales à leurs habitants. Cette caravane sanitaire, assurée par un staff médical et paramédical et dotée d’ambulances médicalisées, permettra d’assurer des consultations médicales et de distribuer des médicaments, à titre gracieux, aux habitants des localités de Debbiche, El-Ogla et Ghars Boughoufala (N’goussa). Plusieurs personnes vivant dans les zones enclavées et rurales, sur le territoire des daïras de Hassi Messaoud, El-Hedjira, Touggourt, Blidet-Amor, Témacine, Mégarine et aujourd’hui N’goussa, ont ainsi bénéficié de consultations médicales et de médicaments, gratuitement, dans le cadre de cette campagne. L’opération a permis également de prodiguer des conseils de prévention sanitaire aux habitants, leur permettant de mieux se protéger des différentes maladies saisonnières et transmissibles, outre des risques d’intoxication au monoxyde de carbone, des accidents de la circulation et des risques d’envenimation scorpionique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>