MO Béjaïa : Saib, manager général

Après avoir réussi à s’attacher les services de Nasser Sendjak pour prendre la barre technique du MOB pour la saison prochaine, le président Attia avait une discussion avec une autre figure emblématique du sport-roi dans notre pays.

Il s’agit de l’ex-joueur et entraîneur de la JSK, de l’équipe nationale et de l’AJ Auxerre, Moussa Saib en l’occurrence. En effet, et selon les informations qui nous sont parvenues, le poste de manager général des Crabes serait occupé par Saib.
L’actuel président des Crabes avait souvent l’occasion de rencontrer l’ex-joueur et entraîneur de la JSK et de l’AJ Auxerre sur le plateau d’Adal sport qui passe chaque lundi sur BRTV avec notre confrère Lounis Temzi. Il aurait même souhaité l’avoir dans l’équipe à un certain moment, mais il n’était qu’actionnaire. Maintenant qu’il est le président du club, il l’a contacté et les deux hommes se sont mis d’accord. Pour le poste d’adjoint, ce sera sans aucun doute, l’ex-joueur de la JSK et de l’équipe nationale, Slimane Rahou qui secondera l’ex-coach du club français, le Noisy-le-Sec, des Canaris et de l’équipe nationale. Sur un autre plan, côté effectif, l’ex-milieu offensif des gars du Djurdjura, Kamel Yesli est la première recrue officielle du club durant cette période estivale. Ce joueur a trouvé aussi un terrain d’entente avec le président actuel des Vert et Noir de la Soummam, Attia en l’occurrence et devra signer son contrat dans les heures qui viennent.
Quant à Challali, il semble que la direction du club va écarter sa piste surtout que les supporters sont contre sa venue. La raison est toute simple : C’est que cet élément s’est distingué dans un match entre le MOB et la JSK à Béjaia, lorsqu’il évoluait avec les Canaris, en faisant un geste qui ne l’honorait pas envers les fans du MOB. « On n’a pas besoin de lui (Ndlr : Challali) dans notre équipe vu son geste et vu son niveau d’où son club actuel est en 3è division.
C’est un joueur qui a de bonnes qualités certes mais qui ne peut pas s’adapter à l’environnement footballistique algérien et les deux premières expériences à la JSK et la JSMB en sont les preuves irréfutables comme quoi cet élément ne peut s’adapter.
En plus, on se rappelle bien du geste qu’il (Challali) nous a fait au stade de l’UMA lors du match MOB-JSK, lorsqu’il était joueur chez les Canaris qui étaient entraînés par Azzedine Ait Djoudi en ce temps-là. On n’a pas besoin de lui. Surtout qu’il n’ose pas venir au MOB. ».
Ce sont là les déclarations de la majorité des supporters que nous avons accostés. Les fans du MOB ne veulent pas de cet élément qu’ils n’ont pas oublié. Coté joueurs en fin de contrat, le départ de certains était inévitable, tels que Benali Salim qui était convoité la saison passée par des clubs de la ligue 1 dont celui de sa ville natale, à Oran.
C’est justement chez ce dernier que l’ex-joueur de l’ESM Koléa, Benali qui évolue comme arrière gauche a signé un contrat de deux ans, où il a suivi l’autre joueur de l’Oranie, Amir Aguid qui avait signé lui aussi chez les Hamraoua, lui qui est natif de la ville d’Arzew.
C’est en tous les cas le deuxième joueur qui reste de l’effectif des Crabes qui a un contrat qui court jusqu’au 30 Juin, après Zerdab.
Rahmani pourrait le suivre, mais on ne sait pour quelle destination, tant il est vrai que ce portier qui a fait parler de lui, a des contacts avancés avec des équipes de la ligue 1 Mobilis. Le MOB risque-t-il de se vider de ses meilleurs éléments ! Possible…attendons quelques jours pour le savoir.
M. R.