MISS DIAMOND ALGERIA

«Miss Diamond Algéria» revient demain dans sa 2e édition

Pour la deuxième fois en Algérie, «Miss Diamond Algéria» sera organisée lors d’une soirée spéciale, demain, à la salle Ibn Khaldoun d’Alger, à partir de 16h. Une présélection, faite sur casting, concerne 12 douze candidates participantes à l’élection «Miss Diamond Algeria», pour, au final, désigner la représentante Algérienne aux concours internationaux, annoncent, hier dans un communiqué, les organisateurs. À la fin de la soirée, la «Miss Diamond Algéria» sera désignée ainsi que ses deux dauphines, précise Diamond Models Agency, qui est la première agence algérienne qui organise des concours internationaux ailleurs. Cette agence est dirigée par le jeune algérien, Amine Sbiâ, alors que la direction artistique est menée par le 1er chorégraphe algérien, Habib Tata, qui a déjà monté des shows au Maroc, en Russie, en Géorgie et un peu partout dans le monde.

Tamanrasset se souvient du crash du vol 6289 en 2003
Les habitants de Tamanrasset se souviennent du crash, il y a 15 ans jour pour jour, du vol d’Air-Algérie 6289 assurant la liaison Tamanrasset-Ghardaïa-Alger, ayant fait 102
victimes, dont les membres d’une équipe locale de football. En cette sinistre journée du 6 mars 2003, l’avion, qui transportait 103 passagers, dont 14 membres de l’équipe du Mouloudia d’Adriane, en déplacement à Ghardaïa pour disputer, contre le Rapid du M’zab, une rencontre de l’avant dernière journée du championnat de division régionale Une, décisive pour l’accession en nationale deux, s’est écrasé quelques secondes après son décollage de l’aéroport de Tamanrasset. Les habitants de Tamanrasset gardent encore le souvenir de cette tragédie qui s’est produite juste après le décollage de l’appareil laissant apparaître un écran de fumées visible depuis le centre-ville de Tamanrasset distant de 8 kilomètres, suscitant un élan de solidarité, sans précédent, de toute la population, accourue pour prêter assistance dans les opérations d’évacuation des corps vers l’hôpital de la ville et tenter d’apporter un réconfort aux proches des victimes.

Lancement de la fusée Falcon 9 par SpaceX
La société américaine SpaceX a assuré, hier, le 5e tir de sa fusée Falcon 9, transportant un satellite de télécommunications de la société espagnole Hispasat. La fusée a décollé, comme prévu, à 05H33 GMT mardi d’un pas de tir de Cap Canaveral en Floride, avec un satellite placé en orbite géostationnaire
(à 36 000 km d’altitude) après 33 minutes de vol, a annoncé SpaceX. Pesant «six tonnes et pratiquement de la taille d’un bus de ville, ce sera le satellite géostationnaire le plus imposant que nous ayons jamais lancé», avait auparavant tweeté Elon Musk, le patron de SpaceX. La fusée Falcon 9 a volé pour la première fois en 2010 et elle est, depuis, devenue un recours fiable pour transporter des cargaisons de vivres et d’expériences scientifiques vers la Station spatiale internationale, mettre en orbite des satellites civils mais aussi des objets ultrasecrets pour le compte du gouvernement américain. Mais elle se distingue surtout par la capacité de son premier étage à revenir se poser en douceur sur la terre ferme ou sur une plateforme en mer, avant d’être réutilisée pour un nouveau tir…

Visite historique d’un porte-avions US au Vietnam
Pour la première fois depuis la fin du conflit américano-vietnamien, un porte-avions américain s’est amarré lundi, dans une rade de l’ancien ennemi, aujourd’hui allié pour contrer la montée en puissance de Pékin en mer de Chine méridionale. L’USS Carl Vinson qui abrite 5 300 marins, pilotes et membres d’équipage et 72 avions, comprend notamment une escadre aérienne embarquée et un croiseur lance-missiles. Cette escale de quatre jours dans la ville portuaire de Danang (centre du pays) va «contribuer à maintenir la paix, la stabilité, la sécurité, la coopération et le développement dans la région», a estimé Le Thi Thu Hang, la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères.

Capture d’un faussaire et saisie de faux billets à Béchar
Un faussaire en possession de 34 000 dinars en dix sept (17) faux billets de 2 000 DA et 1 350 euros également en faux billets de 100 et 50 euros, a été arrêté par les éléments de la police judiciaire (PJ), a appris l’APS de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya de Béchar. Agissant sur renseignements faisant état d’activités criminelles du mis en cause, et en étroite coordination avec le procureur de la République, il a été procédé à son identification et à la perquisition de son domicile, ainsi qu’à la saisie de ces faux billets, a-t-on précisé. La perquisition du domicile de cet individu, ordonnée par la justice, a permis, en plus de la découverte de ces faux billets, la saisie d’un PC portable, d’un téléphone mobile, d’une carte mémoire en plus de plusieurs produits chimiques utilisés dans l’opération de contrefaçon des billets, d’une valeur marchande de 1,8 million DA, a-t-on fait savoir. Le mis en cause a été présenté à la justice et placé en détention préventive pour falsification de billets de banque, conclut la source.

Saisie de 51 300 euros et 1, 86 million DA à Maghnia
Les éléments de la Sûreté de daïra de Béni Boussaïd (Tlemcen) ont opéré la saisie de 51 300 euros et de 1,86 million DA et procédé à l’arrestation de trois personnes dans la commune de Maghnia, selon un communiqué de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya. Les éléments de la brigade mobile de la police judiciaire de Béni Boussaïd ont opéré cette saisie sur la base d’informations faisant état de la présence de deux véhicules suspects, dont l’un provenant de la wilaya d’Oran, a-t-on indiqué. Une investigation et la poursuite du véhicule suspect après son entrée sur le territoire de la wilaya de Tlemcen a permis d’appréhender son propriétaire alors qu’il remettait le montant précité au chauffeur de l’autre véhicule, à son bord deux individus. L’opération a été effectuée le soir à proximité du carrefour «Djarbaâ» à la sortie Ouest de Maghnia. Les trois prévenus, âgés entre 36 et 37 ans, ont été arrêtés. Les résultats de l’enquête ont révélé que ces sommes représentent les recettes de trafic de drogue et autres affaires criminelles et que les mis en cause ont une relation avec un réseau criminel activant dans un pays voisin spécialisé en blanchiment d’argent. Les prévenus seront présentés devant la justice, aujourd’hui, pour les chefs d’inculpation de constitution d’association de malfaiteurs à des fins de blanchiment d’argent.