Même s’il a joué avec le feu face à Béchem United : Le MCA se débarrasse enfin du syndrome du premier tour de la coupe de la CAF

Le MC Alger a joué avec le feu, avant-hier soir, avant de valider son billet pour les 1/16e de finale de la coupe de la CAF. Il aura d’ailleurs fallu attendre les dix dernières minutes de la partie contre les Ghanéens de Bechem United pour délivrer les quelque 20.000 fans présents dans les tribunes du stade du 5-juillet.
Il faut dire néanmoins que Les Mouloudéens ont saisi cette opportunité pour renouer avec le succès au 5-Juillet après deux défaites et un nul en championnat sur l’arène du stade olympique et se débarrasser enfin du syndrome du tour préliminaire en Coupe de la CAF. Le Mouloudia n’ont pu, en effet, franchir ce tour préliminaire lors de ses trois premières participations à cette C2 africaine, sous sa nouvelle formule. Il a été éliminé en 2007 par Kwara United du Nigeria, en 2008 par Haras El Hoddoud d’Égypte et en 2015 par le Sahel SC du Niger. Une quatrième élimination risquait ainsi de provoquer une crise chez le Doyen des clubs algériens fortement secoué par cette vive altercation au match aller à Accra entre Mokdad et Mouassa. La direction du MCA a auditionné le joueur, l’entraîneur et les responsables du club présents au Ghana. Des sanctions seront prises après ce match retour contre le Bechem United. « Mokdad sera sanctionné au même titre que les membres du staff technique et dirigeant présents à Accra », a annoncé le patron du MCA, Omar Ghrib. Ce dernier pourrait toutefois passer l’éponge dans la foulée de cette belle qualification des siens au prochain tour. «La coupe de la CAF reste l’un de nos principaux objectifs cette saison. Tout le monde sait que le public du MCA aime bien l’épreuve continentale et on fera tout pour lui procurer de la joie en allant le plus loin possible dans cette compétition», a ajouté le directeur générale de la formation de Bab El Oued. Pour sa part, l’entraîneur Mouassa a reconnu que ses joueurs étaient sous pression avant ce deuxième match, surtout après leur défaite lors de la rencontre aller (2-1). «Le fait que le MCA ait échoué à passer le premier tour de la coupe de la CAF lors des trois dernières participations dans cette épreuve a résulté une sorte de complexe chez les joueurs. C’est vous dire combien cette qualification est précieuse sur le plan mental, même si je reproche à mes protégés leur manque de réalisme. Ils auraient pu nous éviter tout le stress qu’on a vécu dans les dernières minutes du match s’ils avaient transformé en buts les nombreuses occasions qu’ils se sont procurées, notamment en première mi-temps, car ils avaient largement l’opportunité de sceller tôt le sort de la qualification», a expliqué le coach mouloudéen.
Les Vert et Rouge auront à affronter, lors du prochain tour, la formation de Renaissance du RD Congo. Le match aller aura lieu à Alger, ce qui constitue un petit avantage pour les Congolais qui auront à recevoir chez eux leur adversaire algérien lors de la deuxième manche. Les deux rendez-vous sont programmés pour le mois de mars prochain.
Hakim S.