MCO

MC Oran : Accord avec 20 joueurs pour réduire leurs salaires

Pas moins de 20 joueurs du MC Oran ont conclu un accord avec leur direction pour se désister de 50% de leurs salaires tout au long de la période de l’interruption de la compétition, a-t-on appris dimanche de ce club de Ligue 1 de football.
Néanmoins, sept autres éléments campent toujours sur leur position de ne faire aucune concession à leur direction qui fait face à d’énormes problèmes financiers, a ajouté la même source. Les négociations avec les concernés se poursuivent pour les convaincre d’adhérer à cette démarche, a-t-on ajouté.
N’ayant pas régularisé les salaires de ses joueurs depuis près de sept mois, la direction du MCO a entamé un paiement partiel de ses protégés, tout en leur proposant de se désister de la moitié de leurs mensualités pendant cette période prolongée de l’arrêt du championnat à cause de la propagation du coronavirus (Covid-19), soit depuis la mi-mars dernier, rappelle-t-on. Le directeur général du club phare de l’Ouest du pays, Si Tahar Cherif El Ouezzani, multiplie d’ailleurs ses appels en direction des joueurs qui s’opposent à toute réduction de leurs salaires, les incitant à faire preuve de «compréhension», et ne se décourage pas de les voir enfin accepter sa proposition, explique-t-on encore de même source. Désigné à ce poste l’été dernier sur insistance des autorités locales, l’ancien international algérien ne cesse de se plaindre des difficultés financières énormes auxquelles il fait face depuis le début de cet exercice.
Cherif El Ouezzani estime que l’apport des sponsors et des autorités locales s’avère insuffisant pour assurer un bon fonctionnement de son club, dont la masse salariale est estimée à près de 25 millions de dinars. Raison pour laquelle il milite depuis plusieurs mois pour l’affiliation de son club à une entreprise publique.
Une revendication qu’il a réitérée jeudi dernier, lors de la réunion ayant regroupé à Oran le président de la Ligue de football professionnel, Abdelkrim Medouar, et les présidents et représentants des formations de l’Ouest du pays évoluant dans les deux premiers paliers.
Par ailleurs, le staff technique des «Hamraoua» a décidé de promouvoir pas moins de cinq joueurs de l’équipe de la réserve, dont le championnat a été officiellement arrêté, en prévision de la saison prochaine.
Il s’agit de Nadir Araba, Hamza Benaïda, Réda Kada, Nawfal Bendida et Mohamed Amour, annonce-t-on de même source, notant que cette action vise à p rotéger les «pépites» du club après que ce dernier ait vu ses meilleurs jeunes «chipés» par d’autres formations durant chaque intersaison.