Arrivage Chine

MATÉRIELS MÉDICAUX ET DE PROTECTION : Arrivage d’une troisième commande depuis la Chine

Dans le cadre des efforts des autorités du pays pour équiper les établissements sanitaires de moyens adéquats pour lutter contre la pandémie du coronavirus, une troisième commande d’équipements médicaux et de matériels de protection contre le coronavirus est arrivée, hier à l’aéroport international Houari-Boumediène d’Alger, en provenance de Chine.

Composée essentiellement de moyens de protection et de kits de dépistage, cette cargaison de 36 tonnes a été transportée depuis Pékin à bord de deux (2) avions militaires des forces aériennes de l’Armée nationale populaire (ANP.) C’est le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderahmane Benbouzid, qui a supervisé l’opération de réception de cette cargaison constituée « de moyens, d’équipements et de matériels médicaux de protection et de prévention du Coronavirus ».
Cette commande « sera acheminée à la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) et à partir de là aux établissements de santé partout sur le territoire national », a expliqué le premier responsable du secteur de la santé, qui était accompagné par le ministre délégué de l’Industrie pharmaceutique, Djamel Lotfi Benbahmed. À noter que deux cargaisons de produits sanitaires avaient été réceptionnées récemment à Alger en provenance de Pékin et de Shanghai. Par ailleurs, et dans le cadre des relations historiques et d’amitié entre les deux pays, notamment en cette période de pandémie mondiale du coronavirus, la Chine a envoyé un autre don à l’Algérie composé essentiellement de masques chirurgicaux et de vêtements de protection médicaux. Le ministre délégué chargé de l’industrie pharmaceutique, Lotfi Djamel Benbahmed, a souligné, à l’arrivée de ce don à l’aéroport international Houari-Boumediene, que l’aide chinoise est composée de réactifs de diagnostic, de masques de type FFP2 pour les professionnels de santé et de combinaisons de protection. À en croire la même source, d’autres vols sont programmés dans les jours à venir, pour ramener des aides « beaucoup plus importantes » émanant des entreprises chinoises. Pour ce faire, un véritable pont aérien a été mis en place pour ramener les aides et les achats que l’Algérie a faits auprès de la Chine et permettre ainsi de répondre à l’ensemble des besoins pour lutter contre ce coronavirus, ajoute-t-il, toute en indiquant, que des échanges « intenses et importants » ont été établis entre les deux pays depuis le début de la crise, et ce à travers « des vidéoconférences entre les ministères de la Santé et entre les scientifiques pour nous aider à combattre le covid-19″. Il faut souligner que l’Algérie est l’un des premiers pays à avoir envoyé une aide médicale composée de 500.000 masques, 20 000 lunettes de protection et 300 000 gants à la Chine pour affronter le virus apparu à Wuhan. Après le geste de la Chine, M. Benbahmed a tenu à la remercier au nom du gouvernement et du peuple algériens. De son côté, l’ambassadeur de Chine à Alger, Li Lianhe, a exprimé sa gratitude à l’Algérie pour son aide effectuée en février dernier. L’aide de l’Algérie pour notre pays sera « profondément gravée dans la mémoire du peuple chinois », a-t-il déclaré, affirmant que la Chine est toujours prête à continuer à fournir à l’Algérie, dans la mesure des moyens, du soutien et des aides dans le cadre du combat contre le Covid-19.
L’Algérie avait reçu, fin mars dernier, un premier lot d’une aide médicale de la Chine composé, notamment, de moyens de prévention et de respirateurs artificiels.
Toujours dans le cadre de la solidarité internationale, l’Algérie a également réceptionné, jeudi, un don d’équipements médicaux offerts par le pays, et ce en coordination avec l’Union africaine, dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus.
Ce nouveau lot d’aide venant de Chine, et offert à l’ensemble des pays membres de l’Union africaine, dont l’Algérie, par la Fondation de l’homme d’affaires chinois Jack Ma en coordination avec le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CACM) qui relève de l’Union africaine, a été réceptionné par la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) à l’aéroport international Houari-Boumediene dans la nuit de mercredi à jeudi, et composé d’équipements de protection et de dépistage ainsi que des respirateurs artificiels. Ces aides sont acheminées vers les pays membres de l’Union africaine à bord d’un avion-cargo de la compagnie aérienne Ethiopien.
Brahim Oubellil