Marché national de boissons aux jus de fruits : NCA-Rouiba confirme sa position de leadership

La NCA-Rouiba, spécialisée dans la fabrication des boissons aux jus de fruits, a réalisé un résultat financier positif. Son chiffre d’affaires a connu une croissance de près de 5%, par rapport au 1er semestre 2014, confirmant, ainsi, sa place de leadership du marché national de boissons de jus de fruits. À l’international, l’entreprise ne cesse d’envahir, avec ses produits, les marchés libyen et tunisien.
Une telle performance est rendue possible grâce au succès de la gamme PET, avec une évolution des ventes de plus de 23%. Les responsables de l’entreprise ont rendu public un communiqué, dans lequel ils ont donné les chiffres liés l’exercice financier du 1er semestre 2015. Ainsi, selon les termes de ce communiqué, la marge sur coûts matière est de 42% en moyenne (+1 point vs 2014), et de 44% et plus sur les nouveaux lancements. Cela démontre la capacité de l’entreprise à améliorer sa rentabilité par l’innovation malgré un volume d’importation important et une parité Dinar/Euro défavorable, ajoute la même source. L’évolution des charges du personnel de 8% est due essentiellement à l’activation d’une deuxième ligne PET, et aux recrutements stratégiques opérés sur certains postes clefs. Par ailleurs, l’utilisation optimale des facteurs de production a induit des économies d’échelles impactant, positivement, l’évolution de l’excédent brut d’exploitation. Cependant, la baisse du résultat net de 12%, par rapport à la même période de 2014, s’explique, selon la même source, par l’augmentation des dotations aux amortissements, et l’augmentation des charges financières, liée principalement à la perte de change, ainsi que l’accroissement des intérêts sur emprunts bancaires, relatifs aux actifs non encore productifs. Les responsables de la NCA-Rouiba ont fait savoir que le total Bilan de la société s’est apprécié de plus de 800 millions de dinars, par rapport au 31 décembre 2014.
La trésorerie a, quant à elle, enregistré une baisse de plus de 155 millions de dinars, entre décembre 2014 et juin 2015, et ce, en raison d’un dépassement de plus de 320 millions de dinars entre les flux d’investissement et les flux de financement, l’augmentation du besoin en fonds de roulement lié principalement à l’accroissement des créances clients, ajoute encore le communiqué de la NCA-Rouiba.
Cependant, et après un premier semestre aux performances très satisfaisantes, le deuxième semestre s’annonce, estiment-ils, plus éprouvant, compte tenu de la dépréciation prévisible du Dinar, et son impact sur les marges opérationnelles. Mais cela encourage les responsables de l’entreprise, selon les termes du communiqué, à maximiser leurs efforts d’innovation et de compétitivité, afin de conserver la position de leader du marché national des boissons aux jus de fruits, en phase de devenir un champion maghrébin. Les flux à l’export vers la Tunisie et la Libye ne cessent de confirmer le haut potentiel de la NCA-Rouiba à devenir le premier acteur de la région.
Hacène Nait Amara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>