PH. P.02 REGIONS-

MALADIES CHRONIQUES À CONSTANTINE : Une clinique mobile de dépistage précoce en prévision de Ramadhan

Une clinique médicale mobile de dépistage précoce des maladies chroniques a été installée samedi au centre-ville de Constantine, à l’initiative de la direction de la santé et de la population (DSP), en prévision du mois de Ramadhan.

Cette clinique mobile est destinée au dépistage précoce du diabète, de l’hypertension artérielle (HTA) et autres maladies cardiovasculaire et rénales au profit des personnes âgées de 35 ans et plus, a précisé à l’APS la responsable du service de la prévention au sein de cette direction, Fahima Sghirou.

Une équipe pluridisciplinaire médicale et paramédicale regroupant des médecins endocrinologues-diabétologues, des cardiologues, des ophtalmologues, des médecins généralistes, des sages-femmes et des infirmiers, a été mobilisée afin d’assurer la réussite de cette opération, a-t-elle déclaré.

Aussi, un laboratoire doté de moyens médicaux et humains importants a-t-il été mis en place pour effectuer sur place des tests et des analyses biologiques, a fait savoir la même responsable, soulignant que les cas jugés « graves et difficiles » seront transférés vers les établissements de santé afin de bénéficier des soins médicaux nécessaires.

Ces actions de dépistages font partie d’un vaste programme de sensibilisation qui se poursuivra jusqu’au 5 du mois en cours, sous le slogan « Ramadhan et santé », a ajouté la même source. L’opération vise essentiellement à informer la population de diverses zones de la wilaya sur le jeûne et les risques des maladies chroniques et leurs complications, dont le diabète et l’hypertension artérielle en particulier.

Certaines pathologies se caractérisent, a-t-elle fait remarquer, par l’ampleur de leurs répercussions sur la vie quotidienne pour les patients, mais aussi pour leur entourage. Des chapiteaux ont été installés pour l’explication des méthodes de prévention tout au long du mois sacré, ainsi que pour la sensibilisation et l’information concernant des sujets liés au jeûne et au diabète, le jeûne et le diabète de type 1 notamment chez les enfants, le jeûne et l’hypertension artérielle, le jeûne l’allaitement et la grossesse, ainsi que l’activité physique et l’alimentation saine en période de jeûne.

Cette manifestation médicale est inscrite dans le cadre des directives et des orientations du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, portant amélioration des prestations médicales en direction de la population et des conditions de prise en charge surtout des malades chroniques, a-t-on précisé.

A signaler que différentes structures sanitaires du secteur ont pris part à ces journées médicales dont des établissements publics de santé de proximité (EPSP), des établissements publics hospitaliers (EPH) et des polycliniques.