MCA-Zamalek Haddad

Ligue des champions / MCA – Zamalek (0-2) : Les Algérois se sabordent

Le MC Alger a raté une belle occasion d’assurer sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique de football, en s’inclinant, à la surprise générale, samedi soir au stade olympique du 5-juillet (0-2), face à l’équipe égyptienne du Zamalek, qui n’a pas volé sa victoire. La première action de la partie a été à l’avantage du « Doyen ». Le coup franc direct à l’entrée de la surface de réparation tiré par Harrag, a été repoussé difficilement par le portier égyptien (5e). Deux minutes plus tard, la formation cairote est parvenue à ouvrir la marque grâce à Youssef Obama (7e), suite un excellent travail collectif à trois, initié par le Tunisien Ferdjani Sassi, qui remet sur le Marocain Achraf Bencharki, ce dernier sert sur un plateau Obama, devant la passivité de la défense algéroise. Ayant réussi à entrer rapidement dans le match, les visiteurs ont pris le contrôle des débats face à une équipe du Mouloudia qui se cherchait encore dans le premier quart d’heure. A partir de la 20e minute de jeu, les coéquipiers du capitaine Hachoud sont montés d’un cran pour aller porter le danger dans le camp adverse, mais sans pour autant parvenir à égaliser. Grâce à une grande maîtrise dans le jeu, le vice-champion d’Afrique est revenu à la charge pour corser l’addition et se mettre déjà à l’abri, grâce à Shikabala (33e), devant une défense mouloudéenne loin d’être rassurante. La réaction du MCA n’était pas au rendez-vous, puisque les rares tentatives offensives manquaient terriblement de lucidité, face à une équipe égyptienne très bien en place défensivement, ce qui lui a permis de rejoindre les vestiaires avec un avantage logique et incontesté. Après la pause, le MCA est revenu avec l’intention de refaire son retard, mais le secteur offensif était loin d’être efficace, à l’image de l’occasion ratée par Belkheir (58e), qui s’est retrouvé pratiquement seul face au gardien de but Genesh, mais son tir a raté de peu le cadre. Côté égyptien, le Zamalek, qui a reculé d’un cran en seconde période, a réussi à gérer son précieux avantage jusqu’au sifflet final de l’arbitre marocain Noureddine El-Jaâfari. Il s’agit de la première défaite pour le MCA à domicile, dans l’histoire de sa participation en compétitions africaines. Avec cette défaite, le « Doyen » sera condamné ainsi d’aller chercher le point de la qualification, lors de la 6e et dernière journée, prévue samedi 10 avril, en déplacement face à l’ES Tunis. Un match décisif qui verra l’absence du milieu de terrain Chamseddine Harrag, suspendu pour cumul de cartons. Dans l’autre de cette poule, disputée dans l’après-midi à Thiès, les Sénégalais de Teungueth FC, éliminés avant cette 5e journée, ont réalisé l’exploit de battre à domicile l’ES Tunis (2-1), déjà qualifiée.

L’entraîneur Amrani jette l’éponge

L’entraîneur du MC Alger Abdelkader Amrani a démissionné de son poste, au lendemain de la défaite concédée samedi soir au stade olympique du 5-juillet face aux Egyptiens du Zamalek (0-2), dans le cadre de la 5e journée (Gr.D) de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique de football, a appris l’APS dimanche auprès du club algérois. Amrani, arrivé sur le banc en février dernier en remplacement de Nabil Neghiz, a présenté sa démission ce dimanche à la direction, qui l’a acceptée. Après deux mois de collaboration, Amrani détient un bilan de trois victoires, cinq nuls, et deux défaites, toutes compétitions confondues. En attendant la désignation d’un nouvel entraîneur, le troisième depuis le début de l’exercice, la direction a confié l’intérim à l’entraîneur-adjoint Lotfi Amrouche.