CORONA

LUTTE CONTRE LA PANDEMIE DU CORONAVIRUS : L’Algérie sollicite l’aide de la Russie

Plusieurs demandes d’aides pour pouvoir lutter contre la pandémie du coronavirus, émanant des pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord sont adressées à la Russie et sont en cours d’examens, a rapporté mardi l’agence d’information russe Sputnik.
Parmi ces pays l’Algérie, l’Égypte, le Soudan, la Tunisie, le Qatar, le Koweït, le Liban, la Libye, la Mauritanie, le Maroc, la Palestine, la Syrie et le Yémen, qui ont notamment sollicité l’aide de la Russie pour les appuyer dans la lutte face à la pandémie du coronavirus, à en croire cette source, qui cite le ministère russe des Affaires étrangères.
Pour l’Algérie, il ne s’agit en fait que d’une confirmation de ce qui a été rapporté par les médias russes, il y a de cela une quinzaine de jours déjà. En effet, lors d’un entretien accordé par le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, à la chaîne de télévision Russia Today, le journaliste de ce média a évoqué un entretien téléphonique entre le ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, et son Homologue russe, Sergueï Lavrov, sur une éventuelle aide russe pour lutter contre la pandémie du coronavirus et a demandé à savoir l’estimation des besoins de l’Algérie en la matière.
« Effectivement, l’Algérie n’est pas productrice de respirateurs artificiels dont le pays aura besoin, si jamais la crise sanitaire s’accentue davantage et au cas où le nombre de contaminés augmente en conséquence. Comme nous manquons aussi de masques chirurgicaux et de kits de dépistage  », a, alors, répondu, le ministre de la Santé algérien. Toujours dans le cadre de la solidarité internationale, l’Algérie a déjà reçu plusieurs aides de la part de la Chine, un pays frère, également, un allié de la Russie sur des questions stratégiques et continue de réitérer sa disponibilité à poursuivre sa contribution pour l’Algérie dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus, évoquant notamment les liens historiques et fraternels entre les deux pays.
Il est à rappeler aussi que l’Algérie est l’un des premiers pays à avoir envoyer une aide médicale à la Chine début février, alors que le pays le plus peuplé au monde faisait face à cette maladie notamment à Wuhan, premier foyer du virus dans le monde.
Et la Chine a toujours rappelé cette aide inestimable dans des moments difficiles. Une aide qui restera gravée dans la mémoire du peuple chinois, a assuré récemment le ministre chinois des Affaires étrangères.
L’Algérie a aussi envoyé une aide médicale à l’Italie, un pays européen frappé de plein fouet par cette pandémie avec des milliers de morts et un pays totalement à l’arrêt.
La Russie a, de son côté, volé au secours de plusieurs pays à travers le monde qui luttent contre la propagation du virus mortel à l’instar de l’Italie, la Chine et l’Espagne entre autres qui sont parmi les pays les plus touchés par la pandémie.
Brahim Oubellil