ANP

LUTTE ANTITERRORISTE : Treize casemates et sept bombes détruites par l’ANP

Du nord au sud et de l’ouest vers l’est du pays, l’Armée nationale populaire continue à assainir les maquis terroristes, aussi bien par traquer les éléments armés recherchés et la destruction des lieux de retranchement de leurs groupes que par leur dépossession de toute logistique armée susceptible de constituer une menace sécuritaire à l’avenir. Ainsi, au moment où l’opération antiterroriste de Tafassour, à Sidi Bel Abbès, se poursuit depuis avant-hier, et laquelle s’est soldée par la liquidation d’un dangereux terroriste et la mort, malheureusement d’un soldat contractuel, la même détermination des forces de l’ANP prend cours à Batna et à Médéa. Deux régions où des opérations de fouille, de recherche et de ratissage ont permis la découverte suivie d’une destruction de pas moins de 13 casemates pour terroristes et de sept bombes de confection artisanale, apprend dans un communiqué le ministère de la Défense nationale. « Dans le cadre de la lutte antiterroriste et suite à une opération de fouille et de ratissage menée dans la localité de Djebel Ahmar Khaddou, commune de Arris, wilaya de Batna/5eRM, un détachement de l’Armée nationale populaire a découvert et détruit, le 02 mars 2020, douze (12) casemates pour terroristes contenant des denrées alimentaires et des effets de couchage, ainsi que six (06) bombes de confection artisanale, tandis qu’un autre détachement de l’ANP a découvert et détruit une (01) casemate pour terroristes et une (01) bombe de confection artisanale, et ce, lors de l’opération de fouille et de recherche toujours en cours dans la localité de Oued Aiouedj, wilaya de Médéa/1èreRM », détaille la même source sécuritaire.
R. S.