RÉFUGIER

LORS DES DÉBATS DE LA RÉUNION DU HCR : L’Algérie stigmatise l’attitude irresponsable du Maroc

L’Algérie a une fois encore condamné l’attitude irresponsable du Maroc, s’agissant du territoire non autonome du Sahara occidental, qui tente  »d’entacher » l’action du HCR et de ses opérations humanitaires au profit des réfugiés sahraouis.

Intervenant lors des débats de la 82ème réunion du comité permanent du Programme du HCR à Genève, le représentant de la délégation algérienne a déclaré :  »ma délégation condamne énergiquement l’attitude outrageante de la délégation du Maroc qui, une fois de plus, tente d’instrumentaliser nos débats pour exhumer ses allégations mensongères, infondées et réitérées de manière obsessionnelle dans le seul objectif, vous l’auriez tous compris, d’entacher la crédibilité et le bien fondé de l’opération du HCR en Algérie ». Le représentant algérien, qui a tenu à dénoncer les propos mensongers du chef de la délégation marocaine, s’agissant de la situation des réfugiés sahraouis, a invité le HCR  »à communiquer sur la gestion des camps des réfugiés du Sahara occidental dans le respect des normes reconnues en la matière, et apporter un démenti ferme et catégorique à ces allégations qui portent atteinte, en premier lieu, à ses équipes sur le terrain et ses partenaires d’exécution présents dans ces camps de réfugiés depuis près d’un demi-siècle ».  »Ma délégation reprend la parole pour rappeler que l’Algérie intervient au sein des instances du HCR en qualité de pays d’accueil de réfugiés. Cette position de mon pays est confortée par le fait qu’il abrite la première situation prolongée sous le mandat du HCR », indique encore le chef de la délégation algérienne, avant de relever que  »les tentatives de diversion à courtes vues, simplistes et vaines de la délégation marocaine, y compris celles visant à vanter les bienfaits de la colonisation marocaine du territoire , ne font que renforcer la détermination de mon pays à poursuivre son soutien en faveur des réfugiés du territoire non autonome du Sahara occidental et leur cause, à l’instar de toutes les autres causes justes dans le monde ». Refusant de suivre le représentant du Maroc dans ses diatribes contre l’Algérie, le représentant de la délégation algérienne au HCR a notamment rappelé lors de son droit de réponse que  »le rapport du secrétaire général de l’ONU à la 76ème Assemblée générale, cite le Sahara occidental parmi les territoires non-autonomes inscrits sur l’agenda des Nations unies.
Elle a été confirmée, il y a quelques jours, par le refus des Nations unies et de l’Union africaine de déléguer des observateurs lors des élections récentes au Maroc, refusant ainsi de cautionner l’occupation marocaine. Cette légalité sera confirmée, nous en sommes convaincus, à l’occasion du rendu judiciaire de la Cour de Justice de l’Union européenne le 29 septembre prochain », a-t-il ajouté.
Mokhtar B.