petrole5

L’OPEP + ACTE LA REDUCTION DE LA PRODUCTION JUSQU’AU 31 JUILLET : Accord conclu !

Banco ! Les pays de l’OPEP et leurs alliés ont réussi la prouesse de prolonger l’accord pétrolier du 12 avril dernier jusqu’au 31 juillet prochain. Un accord qui entend réduire de 9,6 millions de barils/jour la production de pétrole pour stabiliser les marchés. Situé à présent autour de 40 dollars/baril, le prix du pétrole devra être conforté davantage à la faveur du prolongement de cet accord.

Ainsi, c’est aux termes de deux réunions marathons tenues, hier, par le moyen de visioconférence, que l’accord pétrolier de l’OPEP et ses alliés, dont la Russie, un poids lourd, a été arraché à l’effet de revigorer davantage le marché pour les pays membres, dont les économies en dépendent essentiellement.
L’annonce de la reconduction sinon du prolongement de l’accord a été faite, hier, par le ministre de l’Énergie, Mohamed Arkab, à l’issue notamment de la 11ème réunion des ministres de l’Énergie des pays membres de l’OPEP et non-OPEP. Autrement dit, cette rencontre a regroupé les pays signataires de la Déclaration de coopération, tenue samedi en visioconférence, et laquelle était co-présidence par l’Arabie saoudite et la Russie. À noter que cette baisse de la production est fixée à 9,6 mbj pour un mois supplémentaire.
Dans la matinée, et avant la réunion OPEP-OPEP+, l’Algérie a présidé la 179e réunion de la Conférence des pays exportateurs de pétrole et ses 13 membres. Un conclave du cartel pétrolier à l’issue duquel les pays participants ont décidé d’un commun accord de renouveler l’accord pour un mois supplémentaire au vu de son impact positif sur les marchés pétroliers.
Il serait bon de rappeler que le 12 avril dernier, les pays membres du cartel et hors-cartel ont réussi, au bout d’ininterrompus pourparlers, à s’entendre sur la réduction du niveau de la production à raison de près de 10 Mbj. Soit plus précisément 9,7 Mbj, accord qui a maintenu les prix pétroliers à flot depuis lors jusqu’à nos jours. Concrètement, ce nouvel accord est synonyme d’un niveau de production fixé à 9,6 mbj et lequel sera appliqué durant tout le mois de juillet à venir.
Enfin, s’exprimant au sortir de cette réunion, Mohamed Arkab a fait savoir que les pays membres de l’Opep et leurs alliés allaient « se réunir une fois par mois durant les trois mois qui suivent pour évaluer l’accord et étudier la situation du marché ».
Farid Guellil