Algérie-Poste

Liquidités durant le Ramadhan : Algérie-Poste mobilise 358 milliards de DA

Soucieuse de rester proche de ces clients, Algérie-poste, en tant que pourvoyeur de poids de ressources financières aux Algériens, prévoit de mobiliser d’importantes sommes de liquidités pendant le mois de ramadan.

Ainsi, l’entreprise publique, qui gère quelque 23 millions de comptes, a décidé de mettre le paquet pour permettre à ses clients de retirer les sommes d’argent dont ils auraient besoin. C’est du moins un engagement du P-dg d’Algérie-Poste lui même, Abdelkrim Dahmani, hôte hier de l’Invité de la Rédaction de la Radio Chaîne 3, et lequel responsable a assuré d’une disponibilité, jour comme de nuit, des liquidités au niveau des agences d’AP.
En effet, interrogé sur la question, d’autant qu’en cette période précise, les clients se plaignaient, par le passé, du manque de liquidités dans les agences postales, le même responsable annonce la mise en place d’un dispositif, qui «a été activé pour pouvoir répondre aux importants retraits de liquidités opérés par les titulaires de comptes CCP» et lesquels se chiffrent à plus de 3 millions/jour. C’est à partir de ce constat basé sur une simple logique de calcul que l’entreprise qu’il dirige a réfléchi à la mobilisation de quelque 358 milliards de dinars pour le mois sacré. «Plus de 290 milliards de Da en besoin de liquidité ont été enregistrés l’année dernière durant le mois de Ramadhan. Pour cette année, ce besoin est estimé à plus de 358 milliards de DA», a-t-il précisé sur les ondes de la Radio algérienne. Pour ce faire, et d’ores et déjà, le P-dg d’AP a indiqué avoir pris attache avec l’administration du Trésor public et les succursales de la Banque d’Algérie pour la mise à disponibilité des fonds arrêtés pour le mois de ramadhan. De l’avis de Dahmani, la disponibilité des liquidités sera «accompagnée» par une prestation de service «meilleure» au niveau des guichets des agences postales. Sur ce, quelques 3 800 bureaux de poste du pays «resteront ouverts durant une partie de la nuit, au cours des dix derniers jours du mois sacré, précisant que lors de cette période, les clients d’Algérie-poste recourent à des retraits conséquents d’argents pour les besoins notamment de la fête de l’Aïd el Fitr», a-t-il assuré. D’autre part, évoquant la question de modernisation des services de la Poste, le même responsable a indiqué que l’entreprise a tracé un programme d’action, s’étalant sur la période de 2018 à 2020, et lequel prévoit de «densifier les réseaux postaux», ainsi que l’«inauguration de nouveaux services électroniques afin d’offrir les meilleures prestations à la clientèle».
Mohamed Amrouni