USMA

Ligue des champions d’Afrique : La qualification s’éloigne pour l’USM Alger

L’USM Alger s’est inclinée samedi, en déplacement face aux Sud-africains de Mamelodi Sundowns 2 à 1 (mi-temps : 2-1), en match disputé à Pretoria, dans le cadre de la 4e journée (Gr.C) de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique de football.
Les Sud-africains ont ouvert le score à la 36e par Thapelo Morena, avant que les Algériens n’égalisent, grâce à Aymen Mahious (45e). Les locaux ont repris l’avantage dans la foulée (45e) par l’entremise de Sibusiso Vilakazi. Le défenseur Rabie Meftah a raté un penalty à la 86e minute. Un défaite qui compromet sérieusement les chances des «Rouge et Noir» en vue d’une qualification pour les quarts de finale, à deux journées de l’épilogue. Dans l’autre match de cette poule, le club anglais de Petro Atlético et les Marocains du Wydad Casablanca ont fait match nul (2-2). Avec cette victoire, Mamelodi Sundowns consolide sa première place du groupe avec 10 points, et assure pratiquement sa qualification pour les quarts de finale, devant le Wydad (6 pts) tandis que l’USM Alger reste scotchée à la 3e place avec 2 points ex-aequo avec Petro Atlético. Lors de la 5e journée, prévue les 24 et 25 janvier, l’USMA effectuera un déplacement périlleux au Maroc pour affronter le WAC, alors que Mamelodi Sundowns se rendra à Luanda pour défier Petro Atlético. La JS Kabylie, l’autre représentant algérien dans cette épreuve engagée dans le groupe D, a été tenue en échec vendredi, au stade du 1er-novembre de Tizi-Ouzou face aux Marocains du Raja Casablanca (0-0).

L’USMA saisit finalement le TAS de Lausanne dans l’affaire du derby perdu sur tapis vert
Dans un autre registre, on apprend que la direction l’USM Alger, déboutée par le Tribunal arbitral du sport algérien dans l’affaire de son match perdu sur tapis vert contre le MC Alger, a annoncé samedi avoir saisi le TAS de Lausanne «pour recouvrer ses droits contre la Fédération algérienne (FAF) et la Ligue professionnelle (LFP)». «Le récépissé de l’appel interjeté a été délivré par le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne le 8 janvier 2020, contre le payement, le lendemain 9 janvier 2020 de la somme de 1000 euros, représentant les frais d’inscription de l’affaire», a indiqué l’USMA dans un communiqué. Pourtant, le porte-parole du club algérois Tarek Ghoul avait affirmé en décembre dernier que l’USMA n’allait pas saisir le TAS de Lausanne «pour des raisons financières contraignantes». «Porter l’affaire devant le TAS de Lausanne est une procédure trop coûteuse et la crise financière que nous traversons en ce moment ne le permet pas», avait expliqué Ghoul. L’USMA avait boycotté son derby contre le MCA en raison de sa programmation pendant une date Fifa, alors que son effectif était amoindri par l’absence de joueurs retenus par la sélection militaire et du milieu offensif libyen Muaïd Ellafi. Les «Rouge et Noir» pensaient être dans leur bon droit d’aller au bout de leur décision de boycott, surtout que le président de la FAF Kheïreddine Zetchi avait clairement expliqué à la Ligue qu’elle pouvait faire jouer des matchs de championnat national pendant les dates Fifa, à la seule condition que les clubs concernés soient consentants. Après un premier recours rejeté par la commission d’appel de la FAF, le TAS algérien a confirmé la première décision prononcée par la commission de discipline de la LFP : match perdu plus défalcation de trois points.