Ligue 1 MCO-MCA

Ligue 1 : Le MC Oran redescend sur terre

Le MC Oran, invaincu depuis la 12e journée de la Ligue 1 de football, est finalement tombé sur le terrain du MC Alger (4-0), lundi soir en clôture de la 22e journée au grand dam de ses supporters, présents en masse à Alger. La dernière défaite en championnat des «Hamraoua», qui réalisent leur meilleur parcours parmi l’élite depuis plusieurs années, remonte, en effet, au 17 novembre dernier quand ils ont été battus petitement à Constantine (1-0) par le Chabab local, leader actuel de la Ligue 1.
Depuis, les Oranais sont restés sur une dynamique de résultats positifs leur ayant permis de se hisser à la deuxième place et se relancer complètement dans la course au titre. En rendant visite au MCA, lui aussi concerné par cette course, les protégés de l’entraîneur suisso-tunisien Moez Bouakaz espéraient réduire davantage l’écart les séparant des Constantinois qui était de sept points, mais avec deux matchs en moins pour les gars d’El-Bahia. Seulement, et contre toute attente, le MCO, pourtant deuxième meilleure équipe à l’extérieur derrière l’USM Alger, a sombré sur le terrain du 5-juillet que cette formation n’a plus foulé depuis plusieurs années, les matchs des deux équipes à Alger se déroulant ces derniers temps au stade Omar-Hamadi. Evidemment, la déception fut grande dans les rangs du club-phare de la capitale de l’Ouest, notamment leurs fans qui ont battu, pour l’occasion, le record du plus nombreux déplacement des galeries algériennes de la saison jusque-là. Mais pour l’entraîneur
Bouakaz, cette défaite, sévère soit-elle, ne devra pas tout remettre en cause. «Nous avons livré notre plus mauvais match de la saison, mais on doit se remettre vite au travail pour rebondir dès le prochain match», a déclaré l’ex-coach du RC Relizane, au Mouloudia depuis l’été dernier. Pour cet entraîneur aussi, ses craintes nées du repos auquel a été forcée son équipe depuis le 23 février passé se sont avérées légitimes, estimant qu’en étant stoppés dans leur élan, ses joueurs ont payé cash leur manque de compétition. Toujours est-il que malgré le «naufrage» des Oranais à Alger, les coéquipiers du gardien de but et capitaine, Abderraouf Nateche, gardent leur deuxième place au classement, mais voient leur avance sur le troisième, le MCA, fondre comme neige au soleil pour passer à une seule unité seulement. Les «Rouge et Blanc» auront l’occasion de renouer avec la victoire dès la 23e journée quand ils recevront au stade Ahmed-Zabana d’Oran l’US Biskra (12e), samedi prochain.